La chronique du roman « Le père Noël assassiné ! » De Kenneth B. Anderson

51atjgwjtul

Plus de sapins, plus de rennes, plus de lutins et surtout plus de cadeaux !
Le 1er décembre, le Père Noël a été assassiné par un monstre sanguinaire, et ses petits assistants massacrés par une horde de créatures maléfiques. Depuis, la magie de Noël a laissé place à l’effroi.
Mais comment sauver Noël, quand la seule personne assez puissante pour combattre cette malédiction n’était autre que le Père Noël lui-même ?
Katrine, Frederik et Jesper ont vingt-quatre jours pour empêcher l’humanité de s’enfoncer à jamais dans les ténèbres…

Il est sorti le 17 novembre 2016 aux Editions Pocket Jeunesse.

Mon avis:

Nous sommes le premier décembre dans l’atelier du père Noël. Les préparatifs vont bon train dans une humeur joviale à l’atmosphère magique et aux effluves de petits biscuits. Mais les forces du mal rôdent et tuent le père Noël. À partir de là, c’est un vrai massacre de lutins et autre joyeusetés. La nuit la plus enchanteresse se transformera en nuit d’horreur et de cauchemars.

À moins que le lutin Aruld, le seul qui a réussi à s’échapper, arrive à convaincre les 3 enfants qu’il part chercher, Katerine, Frederik et Jesper, de l’aider à sauver Noël. Ils ont 21 jours pour sauver Noël et combattre les forces obscures et destructrices qui sont sur le point de s’abattre sur terre.

Dès lors, ils vont entreprendre un voyage incroyable, un périple terrible et leurs nerfs seront mis à rudes épreuves. Seront-ils capables d’affronter le pire pour sauver Noël ?

J’ai adoré ! Le style de Kenneth B. Anderson est prenant, descriptif et très immersif. On vit l’aventure à côté de nos héros. Le rythme est rapide, le climat angoissant. On ne s’ennuie pas une seule seconde entre action et rebondissements.

J’ai beaucoup aimé l’univers que l’auteur à créé autour du folklore du père Noël et de la St Nicolas. Il s’est approprié ces histoires pour en faire un récit original et glauque à souhait, tout en gardant quand même l’esprit de la magie de Noël, eh oui, l’espoir est présent dans l’histoire.

Quant à l’intrigue, elle est habilement menée. On est happé du début à la fin. On tourne avidement les pages, on veut savoir s’ils vont s’en sortir et comment. Mais attention, c’est assez violent et sanglant, l’auteur ne nous épargne aucun détail.

Pour ce qui est des protagonistes, ils sont courageux et attachants. J’ai beaucoup aimé les suivre dans cette aventure.

Pour conclure :

« Le père Noël assassiné ! » est un conte fantastique pour le moins original qui vous fera doucement frissonner. Cela change des histoires toutes douces et toutes sucrées que nous avons l’habitude de lire sur ce thème. J’ai été agréablement surprise.

Le plus : On peut lire le roman comme un calendrier de l’avent, car ce dernier contient 24 chapitres.

Je le recommande chaudement, mais il n’est pas à mettre entre toutes les mains, car certaines scènes peuvent choquer.

À découvrir !

Publicités

Une réflexion sur “La chronique du roman « Le père Noël assassiné ! » De Kenneth B. Anderson

  1. Steven 21 décembre 2016 / 21:03

    Ce roman m’a vraiment captivé. J’ai apprécié l’idée originale de l’auteur ainsi que son style aussi addictif, qu’efficace !

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s