La chronique du roman « La faucheuse, livre 1 » de Neal Shusterman

51ncgr4xzl

Les commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté.

 » MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu’en étant tué aléatoirement ( » glané « ) par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu’ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l’art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité.
Mais seul l’un des deux adolescents sera choisi comme apprenti à part entière, et lorsqu’il devient clair que la première tâche du vainqueur sera de glaner la vie du perdant, Citra et Rowan se retrouvent dressés l’un contre l’autre bien malgré eux… « 

Il sort le 16 février 2017 aux Editions Robert Laffont, Collection R’.

Mon avis:

L’histoire a lieu dans un monde où la mort naturelle, les maladies et le vieillissement ont été éradiqués. Plus personne ne peut mourir. Pour éviter la surpopulation, la société a mis en place un groupe d’élus pouvant glaner (tuer) les personnes. Ils sont importants et ils sont ici pour assurer l’ordre naturel des choses.

Cita et Rowen sont deux adolescents qui ont été choisis pour devenir des apprentis faucheurs de l’honorable Maître Faraday. À ses côtés, ils vont apprendre toutes les ficelles et subtilités de ce métier, tout en assimilant le maniement d’armes de toute sorte, des techniques de combats et les poisons.

Ils vont s’apercevoir que c’est bien plus complexe qu’ils le pensaient. De plus, ils vont se retrouver aux centres de complots, manigances et coup bas. La corruption croissante au sein de ce groupe qui est censé être intègre annonce des jours très sombres à venir. Vont-ils arriver à s’en sortir ? Résister aux obstacles ? Vont-ils savoir où se trouve la limite du bien et du mal quand on vous donne le droit de tuer en toute impunité ?

J’ai adoré ce roman. Le style de Neal Shusterman est très agréable et prenant. On plonge avec délectation dans cette histoire au concept original et intéressant. Le rythme peut paraître lent, car l’auteur pose les bases de son univers riche et nous présente, également, les personnages. Mais cela n’est aucunement ennuyeux, bien au contraire. D’autant plus que l’intrigue s’étoffe de plus en plus avec des rebondissements et des révélations. Neal Shusterman nous offre un roman assez profond sur la mort, sa place dans notre société, notre quête de jeunesse éternelle… Et si cela nous arrivait que ferions-nous dans cette vie ?

En ce qui concerne les protagonistes, nous en croisons un grand nombre. Ils sont tous intéressants, intrigants et mémorables. J’ai aimé voir leur point de vue, leur manière d’aborder le métier de faucheurs. Toutefois, il me manque peut-être un peu d’approfondissement et d’exploitation sur la relation qu’entretiennent nos héros. D’ailleurs, j’avoue avoir eu un faible pour Rowen qui est un personnage bien plus complexe et torturé.

Pour conclure :

« La faucheuse, livre 1 » est un tome introductif assez sombre et sanglant, mais très plaisant et addictif. J’ai hâte de lire la suite.

À noter que le second opus sort en VO en novembre 2017.  

Publicités

Une réflexion sur “La chronique du roman « La faucheuse, livre 1 » de Neal Shusterman

  1. Le Coin d'Audrey 8 février 2017 / 12:13

    La couverture et le résumé me donnait envie de lire, mais avec ton avis, je ne peux pas passer à côté de cette sortie ! ☺

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s