La chronique du roman « Hadès, livre 1 » de Candice Fox

51whmyrqzsl

Sydney, années 1990.
Hadès règne sur une décharge, un univers de sculptures étranges, où des hommes viennent solliciter son aide pour faire disparaître des corps. Un soir, on lui amène deux jeunes enfants rescapés d’un cambriolage qui a mal tourné. Il s’apprête à les tuer mais leur regard froid le pousse à les adopter. Il les baptise Eden et Eric. Au fil des années, il va tout leur apprendre, dont son savoir-faire si particulier.

Sydney, de nos jours.
Frank Benett rejoint la brigade criminelle et fait la connaissance d’Eden, sa nouvelle coéquipière, sous l’œil malveillant de son frère et collègue Eric. Leur première enquête débute immédiatement : des corps démembrés auxquels il manque des organes ont été découverts dans une marina. Frank et Eden mettent au jour un trafic, grâce à une liste officieuse de demandeurs.
Quand une jeune femme réussit à échapper au tueur et que d’autres corps sont retrouvés dans la maison où elle était séquestrée, la traque commence.
Mais Frank a de sérieux doutes sur Eden et Eric. À quoi correspond la liste de noms d’hommes disparus qu’il a trouvée chez Eden ? Pourquoi a-t-elle une photo d’Hadès, la légende du crime ?
Frank a mis le doigt dans un engrenage malsain et dangereux dont il va bientôt comprendre toute l’ampleur…

Il est sorti le 9 février 2017 aux Editions Michel Laffont.

Mon avis:

Hadès est l’homme que l’on appelle le seigneur des bas-fonds. Quand vous avez besoin de vous débarrasser de quelque chose ou quelqu’un, vous faites appel à lui. Mais lorsque des hommes lui déposent deux petits corps, qui sont encore en vie, il prend une décision majeure. Elle affectera les années à venir et il devra faire face aux conséquences de son acte.

Vingt ans plus tard, Frank Bennett rencontre sa nouvelle partenaire, Eden Archer, ainsi que son frère Éric qui travaille également à la brigade des homicides. Au fil du temps Frank les trouve de plus en plus étranges. Et à quoi correspond cette liste de noms dont certain sont rayés ? Frank essayera de percer le mystère des Archer, mais c’est sans se douter qu’il vient de mettre le pied dans une sombre histoire…

Le style de Candice Fox est très agréable et prenant. Le rythme est rapide grâce aux différents points de vue présents ainsi que grâce au suspense et aux retournements de situation. L’auteur arrive à garder notre intérêt éveillé tout du long, même si l’intrigue reste du déjà vu. La grande force de ce roman sont les personnages, surtout le trio Hadès, Eden et Éric. Pendant que nous suivons l’enquête sur la traque d’un tueur en série qui démembre des corps et vole des organes, nous voyons Frank essayer de percer le mystère d’Éden. Candice Fox dévoile, par des flashbacks disséminés dans le livre, la jeunesse, la vie d’Éden et Éric et l’éducation qu’ils ont reçue par cet homme pas comme les autres. Comment cette tragédie familiale et leur instruction les ont façonnés. Ce sont des personnages complexes, fascinants et bien étoffés qui ont été changés irrévocablement par un acte de violence. On explore les nuances du bien, du mal, de la justice et de la vengeance.

Pour conclure :

« Hadès » est un thriller psychologique sombre, froid et brutal avec un petit côté Dexter. Les caractères sont ambigus et passionnants et prennent le pas sur la trame policière classique, même si elle est bien menée. C’est avec plaisir que je lirais la suite pour voir où le personnage d’Éden va nous emmener.

À noter que le second opus « Éden » sort en octobre 2017.  

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s