La critique de l’album « Le grand frisson »de Nicholas Oldland

61F8KoPz3fL

II était une fois un élan excessivement craintif et prudent. Ses amis profitent de toutes les occasions pour s’amuser. Pas lui ! Un jour pourtant, sa vie va basculer. Alors, prêt pour le grand frisson ?

Il est sorti le 5 avril 2017 aux Editions Bayard jeunesse.

Mon avis:

C’est l’histoire d’un élan sauvage, enfin pas si sauvage que ça. Il a peur de beaucoup de choses et il n’aime pas l’humidité, le froid les courants d’air, etc. Pourtant, en voyant ses amis, il a l’impression de passer à côté de quelque chose, mais quoi ?

Voici une histoire très plaisante sur le dépassement de soi avec un texte simple au vocabulaire basique. L’auteur nous montre à travers les aventures de l’élan que cela vaut la peine de surpasser ses craintes et que c’est agréable de croquer la vie à pleines dents, même si l’on rencontre parfois des difficultés. Tous ces défis nous font grandir et on en ressort que plus fort.

D’autre part, on a apprécié les illustrations simples, colorées au trait grossier, mais qui nous sont tout de suite sympathiques.

En bref, « Le grand frisson » est un récit charmant et divertissant qui plaira aux enfants.  

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s