La chronique du roman « Un mari féroce » de Julie Garwood

71+pWO6+zoL

Mariée de force au cruel baron Rauf, Johanna accueillerait sans doute la mort comme une délivrance. Or le baron décède, et elle est enfin libre. Pas pour longtemps. Afin d’échapper aux assiduités du roi, elle doit absolument se remarier et son frère lui conseille d’épouser Gabriel MacBain, chef de clan écossais. Si ce guerrier assoiffé de combats n’a que faire d’une femme, il accepte ce mariage qui lui apportera des terres d’une grande valeur. Pour sa part, Johanna se résout à épouser ce colosse arrogant. Dans ses bras, pourtant, elle va découvrir ce qu’elle n’a jamais connu : le plaisir.

Il est sorti le 22 février 2017 aux Editions J’ai Lu.

Mon avis:
XIIIe siècle, Angleterre. Johanna a été mariée à un homme cruel pendant trois ans. La délivrance survient lorsque Raulf est déclaré mort. Toutefois, le répit de notre héroïne est de courte durée car pour échapper au roi d’Angleterre, Johanna est contrainte d’épouser Gabriel MacBain, un laird écossais….

La première rencontre entre nos deux héros est assez drôle, tout comme la cérémonie du mariage. Le ton est donc donné dès le départ : l’humour est omniprésent. Certains thèmes difficiles sont abordés, dont la violence domestique, et plus spécifiquement la place des femmes dans la société à cette époque. J’ai trouvé cet aspect très intéressant et bien traité.
L’intrigue est vraiment prenante. Le côté historique est très bien travaillé et bien intégré au récit. La romance est elle aussi bien amenée, j’ai été captivée par Gabriel et Johanna.

Les deux personnages nous offrent des joutes verbales délicieuses agrémentées de répliques piquantes bien senties. J’ai souvent ri et souri à la lecture de ce roman !
Gabriel est un homme fier et arrogant, mais loyal et bon avec ses hommes et son clan. Il fait passer les besoins des autres avant les siens. Il est ce que j’appelle un « gentil macho ».
Quant à Johanna, c’est une héroïne qui se transforme sous nos yeux. Elle a en elle une force incroyable depuis le début (il en faut pour supporter ce qu’elle a subit) mais au contact de Gabriel elle va se révéler et devenir courageuse. Johanna a un grand coeur, une battante et j’ai adoré sa personnalité. 

En plus d’un duo de personnages génial, l’auteur nous livre des personnages secondaires hauts en couleur. J’ai adoré le vieux Auggie que j’ai trouvé drôle et attachant. Alex apporte une vraie touche de fraîcheur. Clare et Nicholas sont eux aussi plaisants à suivre et bien dépeints.

En somme, avec ce roman j’ai découvert la plume de Julie Garwood et j’en suis enchantée. L’auteur nous offre une romance historique à la fois drôle, pleine de passion, d’émotions et à l’intrigue historique prenante. J’ai plusieurs romans de l’auteur dans ma PAL et ils ne vont pas y dormir longtemps !

Ecrit par Noémie

jaibloguepourelle

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s