La chronique du roman « Ni mariée ni enterrée, livre 1 » de Katy Colins

51e3Qt1iE9L._SY346_
– Se faire plaquer à deux semaines de son mariage : fait.
– Se retrouver au chômage pour avoir préparé ledit mariage sur ses heures de travail : fait.
– Perdre toute dignité après avoir croisé le fiancé volage et la nouvelle femme de sa vie : fait.
 
Ce que Georgia n’a pas fait depuis longtemps, en revanche, c’est se demander ce dont elle a vraiment envie. Et, plus elle y pense, moins la sainte trinité « mariage-maison-maternité » la fait vibrer. Non, ce dont elle rêve depuis toujours, c’est de parcourir le monde. Apprendre une nouvelle langue au sommet du Kilimandjaro, s’ouvrir à la spiritualité auprès d’un moine bouddhiste, goûter des plats aux noms imprononçables… Alors, Georgia fait le grand saut : elle part. Six semaines en Thaïlande. Six semaines pour réaliser ses rêves et se recentrer sur l’essentiel : elle-même.
 
Sauf que, dans les voyages comme dans la vie, rien ne se passe jamais comme prévu – et notre Bridget Jones en sac à dos ne va pas tarder à s’en rendre compte… pour le meilleur et pour le pire.
Il est sorti le 10 mai 2017 aux Editions Harlequin, collection &H.
Mon avis:

Nous faisons la connaissance de Georgia, une jeune femme de 28 ans. Depuis douze mois, elle organise et prépare son mariage sur le thème « champêtre à l’anglaise ». Il y a deux semaines, son monde s’écroule lorsque son fiancé annule leur mariage. Emmenée en Turquie par son amie Marie, cette dernière lui propose de faire une liste de ce qu’elle a envie de faire et de voir au cours de sa vie. Sans comprendre ce qui lui arrive, Georgia se retrouve avec un sac sur le dos direction la Thaïlande. Mais rien ne se passera comme elle l’avait prévu…

Le style de Katy Colins est très agréable et prenant. Elle nous transporte avec aisance, à l’aide de ses descriptions, dans l’aventure Celle-ci ne sera pas de tout repos pour notre héroïne. C’est bien mené, c’est rythmé et on ne s’ennuie pas une seconde. On suit avec plaisir Georgia, cette femme un peu paumée, crédule, naïve, mais attachante. Grâce à ce voyage elle s’épanouira, repoussera ses limites et fera des rencontres qui auront un impact positif sur sa vie, ses désirs et son attitude. Elle commettra des erreurs, mais Georgia en tirera des leçons et au bout du compte, en ressortira plus forte. Elle reprendra sa vie en main et commencera à être heureuse, tout simplement. Le tout nous est raconté avec beaucoup d’humour et de légèreté.

Pour conclure :

« Ni mariée ni enterrée, livre 1 » est un livre feel-good. C’est divertissant du début à la fin, c’est une lecture d’évasion qui vous donnera envie de partir également. C’est un roman idéal pour l’été. Je le recommande chaudement et j’ai hâte de faire le voyage en Inde avec notre miss catastrophe…

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s