La chronique du roman « REPLICA »de Lauren Oliver.

81DxlOFFR2L

D’aussi loin qu’elle se souvienne, Gemma a vécu d’hôpital en hôpital. Adolescente solitaire, surprotégée par ses parents à cause de sa santé fragile, sa vie se réduit maintenant à sa maison, son école et ses échanges avec sa seule amie, April. Mais quand elle découvre que le nom de son père est associé au mystérieux institut Haven, qui d’après la rumeur abriterait des expériences scientifiques monstrueuses, Gemma décide de quitter le sanctuaire qu’elle a toujours connu et de se rendre sur l’île d’Haven pour découvrir ce qu’il s’y passe réellement…
Lyra – ou numéro 24 – n’est pas humaine, c’est une reproduction. Pour elle, le monde se limite à Haven, aux savants et infirmières qui s’occupent d’elle. Le jour où l’île devient le théâtre d’une terrible explosion, Lyra s’échappe. À l’extérieur des murs de l’Institut, elle découvre un monde qu’elle n’avait jamais soupçonné et rencontre Gemma. Ensemble, elles essaient de lever le voile sur les mystères de Haven, et les secrets qui leur seront révélés vont changer leur vie pour toujours…

Il est sorti le 22 mars 2017 aux Editions Hachette.

Mon avis:

Je n’avais pas spécialement entendu parler de ce roman avant qu’on ne m’en propose la lecture. En fait, je ne me serais sûrement pas arrêté dessus dans les magasins. Pourtant, l’histoire est intéressante, mais souffre de plusieurs points négatifs. À noter qu’il s’agit ici du premier tome d’un dyptique.

Gemma est une adolescente mal dans sa peau et à la santé fragile, surprotégée par ses parents. Elle a peu de vie sociale, hormis avec son amie April. Un jour, elle apprend que son père est lié à un mystérieux institut scientifique du nom de Haven. Décidée à en avoir le cœur net, elle se rend sur l’île de l’institut, sans se douter de l’horreur de ce qu’elle va y découvrir.

Lyra, ou numéro 24, est une replica, un clone voué à expérimenter maladies et médicaments. Elle ne connait que l’Institut depuis sa création, sans se douter du but réel de son existence. Mais quand une explosion touche l’institut, elle en profite pour s’échapper, découvrir un monde plus vaste qu’elle n’imaginait, et rencontrer sur son chemin Gemma.

Ce roman se veut original de par sa construction : on a deux personnages, deux points de vue à alterner. Pour cela, il faut retourner le livre, idéalement à chaque chapitre pour avoir le point de vue de Gemma et Lyra.

Personnellement, bien que l’idée soit intéressante, j’ai trouvé cela plutôt contraignant. Cela nous fait couper sans arrêt notre lecture pour retourner le livre, alors qu’il aurait été plus simple de les mettre à la suite.

Autre point négatif : les personnages ne sont pas assez développés, on n’apprend pas à les connaitre, si bien que l’on ne s’attache à aucun d’eux, qu’ils soient principaux ou secondaires. Pourtant, ils sont plusieurs à être au-devant de la scène.

Du côté de Gemma, on a tout d’abord April, sa meilleure amie, et accessoirement sa seule amie. Elle est d’un grand soutien pour Gemma. Ensuite, il y a Pete, un « camarade » du lycée de Gemma. Il semble tenir pas mal à la jeune femme. Et il y a Jake, dont le père est mort en enquêtant sur Haven.

Du côté de Lyra, elle perd tous les replicas qu’elle connaissait. Toutefois, elle parvient à s’enfuir grâce à 72, un replica mâle qui l’accompagne ensuite et qu’elle apprend à connaître.

Malgré ces points négatifs qui ont fait que je n’ai pas été emportée par ma lecture, l’intrigue principale n’en est pas moins originale. Le thème des expériences scientifiques pratiquées sur des clones aurait pu être génialissime, s’il avait été plus étoffé, plus travaillé et plus présent dans l’histoire. Mais on a ici surtout la quête de réponse de Gemma, qui renvoie à l’arrière-plan tout le sujet scientifique, c’est dommage.

En tout cas, je lirais peut-être le second volume de la série, qui est aussi le dernier tome. À voir, je suis curieuse, mais ce ne sera probablement pas ma priorité.

Karine N.

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s