La chronique du roman « Jamais plus » de Colleen Hoover

51siR5I-O5L._SY346_

Ce sont ceux que nous aimons qui peuvent nous faire le plus de mal. 

Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Lyle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu’elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ? 

Il est sorti le 11 mai 2017 aux Editions Hugo & Roman.

Mon avis:

J’aime découvrir chaque roman de Colleen Hoover. Il m’arrive de ne pas les apprécier totalement, ou de les adorer, mais c’est à chaque fois une expérience particulière. C’est donc avec impatience que j’attendais la sortie de « Jamais plus », et de pouvoir le lire !

Lily et Kyle se rencontrent sur le toit d’un immeuble, elle vient de perdre son père, lui vient prendre l’air. Ils discutent un peu, c’était une simple rencontre comme on en fait souvent, sans lendemain. Enfin, c’est ce que pensaient les héros ! Bien sûr, vous vous doutez qu’ils vont de nouveau se retrouver face à face 😉

On suit l’histoire dans le présent, et on a des passages dans le passé grâce aux journaux intimes de Lily qu’elle relit de temps en temps. Cette incursion dans le passé de l’héroïne est hyper poignante. On apprend comment Lily a grandi, comment elle a connu Atlas, comment elle est devenue la femme d’aujourd’hui, tout simplement.
Il en va de même pour ce qui se passe dans le présent. Le tout va crescendo, les émotions s’amplifient au fil des pages. Lors de la scène du plat avec Kyle, j’ai déchanté, j’avais envie de crier.

J’ai adoré l’histoire de Kyle, Atlas et Lily, même si elle est dure. C’est un roman sans jugement, mais plein d’espoir. De plus, je suis ravie de la fin que l’auteur a choisie.

Ecrit par Noémie

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s