La chronique du roman « A huis clos » de Jennifer-L Armentrout

couv54982912

Depuis la plus tendre enfance, Sydney et Kyler sont inséparables. Les années passant, Sydney sait pertinemment que ses sentiments ont évolué, mais elle ne l’avouera pour rien au monde. La raison ? Kyler a un succès fou auprès des filles, il ne passe jamais plus d’une nuit avec la même conquête et voit en sa meilleure amie la femme idéale, hors de portée, qu’il se doit de protéger de tout et de tous, y compris de lui-même. Comme chaque année, Kyler a invité Syd et quelques amis de l’université à passer une semaine dans le chalet de sa mère. Leur séjour au ski prend cependant une autre tournure lorsqu’une tempête se déclare dans la région, empêchant quiconque de les rejoindre. La vérité peut avoir un prix… Ce tête-à-tête suffira-t-il à laisser parler leurs sentiments ?

Il est sorti le 7 juin 2017 aux Editions J’ai Lu.

Mon avis:

Sydney et Kyler se connaissent depuis l’enfance et sont de très bon amis, comme frère et soeur. Sydney refuse de lui avouer ses sentiments, de peur de briser leur amitié. Quant à Kyler , il a placé Sydney sur un piédestal hors de sa portée. Comme tous les ans pendant les vacances d’hiver, Syd et plusieurs de leurs amis communs, ont prévu de se retrouver dans un chalet appartenant à la famille de Kyler. Toutefois, cette année, l’imprévu frappe à leur porte. Kyler et Sydney sont arrivés les premiers, et une tempête empêche leurs amis de les rejoindre. Elle empêche aussi nos héros d’aller où que ce soit. Ils vont donc devoir passer plusieurs jours ensemble…

J’ai beaucoup aimé cette histoire ! C’est un roman dans lequel on retrouve tous les codes de la littérature romantique (je pourrais même dire, dans le new adult) et il ne révolutionne donc pas complètement le genre. Toutefois, cela ne m’a pas empêchée de passer un bon moment, bien au contraire. De plus, l’auteur a également apporté quelques petites touches d’originalité à son récit, comme le huis clos mis en place, ou encore l’aspect suspens (chut, je ne vous en dit pas plus).

Kyler est un grand séducteur qui a conscience de son sex-appeal et n’a pas peur d’en profiter.. Il collectionne les conquêtes, mais n’est pas pour autant un goujat avec les nanas. Elles savent très bien où elles mettent les pieds lorsqu’elles finissent dans son lit. Kyler est également un jeune homme intelligent, en dernière année à la fac de commerce. Quant à Syd, elle est sur le point de finir sa licence en psychologie et c’est une jeune fille douce et gentille. Elle n’a pas vraiment confiance en elle, surtout vis à vis de Kyler et de ses sentiments pour lui. Elle se dit qu’elle ne pourra jamais l’intéresser autrement que comme une soeur, et ça lui brise le coeur de le voir avec une fille différente tous les quatre matins. 

Le récit alterne selon les deux points de vue de nos héros, un procédé que j’adore en romance. C’est un vrai plaisir de suivre d’un côté Kyler, de l’autre Syd, cela permet de découvrir leurs sentiments. L’amour a sa place (on s’en doute dès qu’on lit le résumé) mais celui-ci prend racine dans un profonde amitié. Nos héros sont touchants, attachants, et j’ai adoré les voir évoluer.  

En conclusion, « A huis clos » a été une très bonne lecture. C’est une romance que je vous conseille aussi bien pour l’été, pour son côté rafraîchissant, que pour l’hiver, pour la romance douillette et torride. Jennifer L.Armentrout nous offre une romance addictive, portée par des héros attachants.

Ecrit par Noémie

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s