La chronique du roman « Méthode 15-33 » de Shannon Kirk

41n-7RgUiCL._SX302_BO1,204,203,200_

Une jeune fille de seize ans, enceinte et sans défense, est enlevée en pleine rue et jetée dans une camionnette crasseuse. On la croirait terrorisée et vaincue. Il n’en est rien. Prodige scientifique à l’esprit calculateur et méthodique, elle va mobiliser toutes ses ressources pour atteindre ses deux objectifs : sauver l’enfant qu’elle porte et assouvir sa vengeance. De cette confrontation entre un groupe de ravisseurs sadiques et une adolescente aux tendances sociopathes, personne ne ressortira indemne. Jouissif.

Il est sorti le 18 mai 2017 aux Editions Folio Policier.

Mon avis:

L’histoire est celle d’une jeune fille de seize ans, enceinte de sept mois, qui est kidnappée et qui deviendra le bourreau à la place de la victime. Elle suivra une planification précise pour se venger et s’échapper de ce trou ainsi que sauver son enfant. Lisa est cette jeune fille, elle nous retrace les faits 17 ans après s’être évadée. Elle nous décrira méticuleusement ce qu’elle a mis en œuvre pour ses ravisseurs qui ont fait l’erreur de la croire inoffensive. L’auteur nous plonge directement dans l’univers et l’esprit de cette jeune fille pas comme les autres. En effet, elle est froide, manipulatrice et elle la capacité d’« éteindre » ses émotions. D’ailleurs, j’ai eu du mal à ressentir de l’empathie pour ce personnage qui ne ressent rien. De plus, je l’ai trouvée « trop parfaite », elle est intelligente, elle maîtrise des techniques de combats et elle est capable de construire n’importe quoi avec rien, un peu comme MacGyver. Tout lui réussit. De ce fait, cela enlève de la crédibilité au récit.

En parallèle nous suivons un duo d’inspecteurs du FBI qui mène une enquête sur un autre élèvement, c’est assez banal et l’auteur se perd dans une multitude de détails inutiles. C’est certain, les protagonistes sont très fouillés psychologiquement, mais au détriment de l’action, du suspense et de la richesse du récit qui se révèle assez ennuyeux, au bout du compte. Néanmoins, j’ai aimé que Shannon Kirk retourne les codes du genre, en cela, elle apporte une réelle originalité.

Pour conclure :

« Méthode 15-33 » est un thriller psychologique qui avait un réel potentiel, mais qui est desservi par une histoire assez creuse, même si la fin est prenante, et des personnages peu crédibles et peu attachants.  

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s