La chronique du roman « Impyrium, Livre I » de Henry H. Neff

impyrium-livre-1
Depuis trois mille ans, les Faeregine règnent sur Impyrium.

Pourtant, au fil des siècles, leur magie s’est affaiblie. Aujourd’hui, elle n’est presque plus qu’un souvenir. D’autres mages, plus puissants, convoitent le trône.

Hazel est le dernier espoir des Faeregine. Sa magie paraît sans limites. Mais est-ce une chance ou une malédiction, pour Hazel, pour sa famille, pour Impyrium ?

Il est sorti le 25 janvier 2017 aux Editions Hachette roman.

Mon avis:

Nous sommes en 3014, après le cataclysme qui a ravagé le monde que l’on connait. Depuis, les dirigeants ont adopté un mode de vie plus médiéval. Depuis des millénaires, les Faeregine règnent d’une main de fer grâce à la magie sur Impyrium. Mais depuis quelques temps, leur magie s’épuise et ils doivent faire face à de nombreuses attaques de personnes qui sont prêtes à tout pour s’asseoir sur le trône. Hazel, une jeune fille de 12 ans, qui n’a que faire des obligations familiales et de la politique, va se retrouver sur le devant de la scène. En effet, elle est la seule à avoir une capacité magique qui la rend inestimable aux yeux de sa grand-mère qui cherche à garder l’Empire sous leur contrôle. Hazel, malgré elle, se retrouve au centre d’un complot qui la dépassera.

En parallèle, nous suivons Hob, un jeune homme de 13 ans, vif et curieux qui vit loin de l’agitation du royaume et de la princesse. Il est mineur et tente de subvenir au mieux aux besoins de sa famille. Un soir, il est abordé par un homme qui lui offre une chance d’en savoir plus sur son père disparu et de travailler contre l’Empire avec un salaire qu’il ne peut refuser. Hob croisera alors la route de la princesse. Dès lors, tous deux vont se heurter à des vérités sur eux-mêmes et sur un monde où tout n’est ni blanc ou noir. De nombreux défis attendront nos héros dans cet univers riche, peuplé de danger, de corruption et de créatures surnaturelles (farfadets, harpies, lycanthrope…). Ils plongeront au milieu de querelles intestines où tous deux seront confrontés à la tromperie et à la trahison.

Le tout nous est conté par une plume très agréable et prenante. Le rythme est un peu lent en première partie, le temps que Henri H. Neff nous présente son monde complexe, riche et fascinant ainsi que les nombreux protagonistes. Ensuite l’auteur va nous mener vers plus d’action, de rebondissements et de révélations. Toutefois, il nous reste encore beaucoup à découvrir. En ce qui concerne l’intrigue, elle est bien conçue, l’auteur a réussi à me happer du début à la fin. Pour ce qui est des personnages, ils sont plaisants et intéressants. Au fil des épreuves, ils vont évoluer et remettre en cause ce qu’on leur a appris. Cependant, je trouve que l’âge des héros ne colle pas avec leur maturité, je leur aurais donné plus 16 ans que 12.

Pour conclure :

« Impyrium, livre1 » est un tome introductif passionnant qui a un grand potentiel. Henri H. Neff signe là le début d’une saga fantasy épique où j’ai hâte de découvrir la suite. Je recommande.  

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s