La chronique du roman « Slow burn, t4 : Crush » de Maya Banks

51n4N-+kL9L._SX315_BO1,204,203,200_
Eliza Cummings n’a rien d’une demoiselle en détresse. Elle est déterminée, farouche et prête à tout pour empêcher le monstre qui a fait de son adolescence un enfer de frapper à nouveau. 
Wade Sterling n’a rien d’un héros. Il est arrogant, autoritaire et égoïste. Mais il n’aime pas du tout la lueur de panique qu’il surprend dans le regard d’Eliza. Car Eliza est à lui, corps et âme – il le sent dans chaque fibre de son être depuis le premier regard qu’il a posé sur elle, ou peut-être depuis leur première dispute. 
Alors, s’il doit se battre contre des démons dont il ne sait rien pour protéger ce qui lui appartient, il le fera. Il n’a pas le choix. Avec Eliza, il n’a jamais vraiment eu le choix.
Il est sorti le 14 juin 2017 aux Editions Harlequin, collection &H.
Mon avis:

Dans cet opus, on se concentre sur Eliza et Wade que l’on avait rencontrés dans les tomes précédents, publiés chez une autre maison d’édition.

Eliza est une femme forte, mais lorsqu’elle reçoit un appel du procureur lui annonçant que son pire cauchemar sortira de prison dans trois semaines, tout s’écroule autour d’elle. Car si ce dernier est en prison, c’est grâce à elle et il voudra certainement se venger. Alors, avant que des personnes soient à nouveau tuées, elle se prépare à accomplir, seule, sa dernière mission la plus importante quitte à y laisser la vie. Hors de question qu’elle fuit devant ce fantôme du passé, les rôles vont être inversés. Il deviendra la proie et elle la chasseuse… Mais Wade, cet homme d’affaires redoutable, est bien décidé à se battre à ses côtés, à chaque étape, même si Eliza le rend dingue.

« Crush » est dans la lignée de son prédécesseur. L’intrigue est correctement menée. Elle est plus viscérale et sombre avec une touche de paranormal. On se concentre surtout sur la romance et les blessures du passé d’Eliza. Son personnage est très développé à contrario de celui de Wade. Ce qui est un peu dommage, j’aurais apprécié en apprendre plus sur lui. Quant à Eliza, on découvre une jeune femme plus vulnérable qui se bat avec un lourd secret et dont les blessures n’ont pas encore cicatrisé. Wade nous surprend par sa détermination et son charisme. On assiste à la construction d’un couple soudé, parfois explosif où la force de l’amour apportera de la sécurité, de la douceur et du bonheur dans la vie d’Eliza. Ils sont agréables à suivre même si certains passages sont un peu redondants. On revoit également tout le monde de la société de sécurité des frères Devereaux, pour notre plus grand plaisir.

Pour conclure :

« Crush » est un romantique/suspense divertissant avec une touche de paranormal, sans prétention et qui ne renouvèlera pas le genre. Toutefois, c’est une lecture sympathique qui vous fera passer un agréable moment de détente.  

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s