La chronique du roman « Les Épées de glace, T2 : Le Châtiment de l’empire » de Olivier Gay

81QpleGXekL

Le Boucher est vaincu. Prisonnier de l’Empereur, chaque heure qui passe le rapproche inexorablement de son exécution. Mais un empire est-il capable de détruire une légende ? Alors que Shani et Mahlin cherchent une solution désespérée pour sauver Rekk, certains au sein même du pouvoir pourrait voir quelque avantage à sa libération…
Aucun fer ni aucune blessure ne feront oublier sa vengeance au Boucher. Que l’Empire se prépare ; les épées de glace sont en marche.

Il est sorti le 16 juin 2017 aux Editions Milady.

Mon avis:

Je suis une très grande fan de la plume d’Olivier Gay, que j’ai découverte avec « La main de l’empereur » en début d’année. Lorsque j’ai vu que « Les épées de glace » allait sortir en poche, j’ai tout de suite voulu lire ce diptyque ! En effet, il s’agit d’une histoire qui se déroule après « La main de l’empereur » et on y retrouve plusieurs personnages, dont le fameux Rekk.

Je vous conseille de ne pas lire mon avis si vous n’avez pas lu le premier tome. 

L’intrigue qui nous est proposée commence dans le sang dans le premier tome, et se termine de la même manière. Je ne vous spoile rien, on se doute qu’avec Rekk le Boucher, l’issue de l’histoire ne sera pas « pétales de fleurs et bisounours ». Encore une fois, l »auteur m’a captivée du début à la fin. On n’a pas le temps de s’ennuyer entre l’action, les révélations et les retournements de situation.

Nous retrouvons Shani et Mahlin qui survivent de justesse à un plongeon dans le Verdoyant. Ils réussissent tant bien que mal à rejoindre Dareen, l’alliée de Rekk. Nos deux héros vont mettre au point un plan pour tenter de faire évader Rekk, mais rien ne se déroulera comme prévu.

Fin des spoilers éventuels sur le premier tome. 

Si je n’avais pas lu « La main de l’empereur » avant « Les épées de glace », j’aurai pris Rekk pour un gros taré, c’est tout. Dans ce premier tome on le découvre sous son pire jour, sans vraiment de balancier niveau émotions. On a l’impression qu’il est toujours en colère, avide de vengeance et de sang. Heureusement, moi je sais qu’il se cache davantage de choses sous la surface, et je sais pourquoi il est devenu tel qu’il est aujourd’hui (lisez « La main de l’empereur » !!!). Rekk est un homme loin d’être parfait, avec une grosse part d’ombre, mais je l’adore. C’est un personnage complexe, torturé, superbe !

J’ai été bouleversée par le destin de Mahlin et Shani. J’avais adoré les suivre dans le premier tome, et c’est tout autant le cas ici. Shani nous offre son lot de surprises, elle devient une vraie guerrière, c’est génial ! Mahlin m’a un peu déçue, mais je ne peux pas vous dire pourquoi sous peine de trop vous spoiler. Le personnage de Laath devient une partie intégrante de l’intrigue et j’ai adoré le suivre. 

En conclusion, Olivier Gay m’a conquise avec ce deuxième tome des Epées de glace. C’est un dyptique génial, tout comme « La main de l’Empereur ». A chaque fin de chapitre, on veut en savoir plus, c’est terriblement addictif ! Cette aventure à hauts risques m’a captivée du début à la fin.

Une citation de Rekk, dans le chapitre 13 :

« Lorsqu’il y a peu d’ennemis, je les tue. Lorsqu’il y en a beaucoup… je leur déclare la guerre. »
Ecrit par Noémie
Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s