La chronique du roman « Lotto Girl » de Georgia Blain

Lotto Girl

Ne laissez personne choisir à votre place ! 

« Ils se servent de nous. Parfois pour combler une lacune, parfois pour tester un nouveau profil. Ils se servent de nous pour les réglages, pour affiner
un modèle. Nous ne sommes que des prototypes de travail. Ils encouragent nos parents, ou les soudoient. Les miens se sont entendus dire que je
serais belle s’ils choisissaient l’option préconisée par BioPerfect.
Je l’ai dévisagée. Je n’avais jamais pensé qu’on puisse être autre chose qu’une Lotto girl. C’est à-dire une fille particulièrement douée, au
patrimoine génétique exceptionnel. Une fille unique en son genre… »

Il est sorti le 13 septembre 2017 aux Editions Casterman.

Mon avis:

Delia Green, dix-sept ans, est trieuse de déchets au camp Recorp depuis un an et va nous raconter son histoire. Delia n’est pas son prénom et elle ne devrait même pas se trouver à cet endroit. Delia est une lotto girl, elle fait parti des quatre chanceuses qui ont été tirées au sort pour être biologiquement modifiée, afin d’avoir un patrimoine génétique exceptionnel et particulièrement doué. Elle a devant elle un avenir radieux et assuré. Mais suite à d’étranges événements, le doute s’installe et des zones d’ombres apparaissent dans cette vie qu’elle croyait idyllique.

Voilà un roman qui me faisait très envie, bien que cela me paraissait pas très original. Le style de Georgia Blain est très agréable, le rythme est correct même s’il y a peu d’action. Les personnages sont plaisants bien qu’ils manquent de prestance, de caractère et de développement. De plus, l’héroïne m’est parue peu crédible à certains moments.

En ce qui concerne l’intrigue, elle est assez bien menée. On oscille entre présent et passé, et Georgia Blain aborde les maux de la société, les inégalités et les questions de morale. Toutefois, on ne voit pas toujours bien où l’auteur a voulu nous emmener. Beaucoup de choses restent inexploitées, tout comme l’univers qui aurait pu être très intéressant. On demeure trop en surface et l’on reste sur notre faim avec une fin ouverte.

Pour conclure :

« Lotto Girl » avait tout pour faire une dystopie prenante et intéressante. Malheureusement, le tout manque cruellement d’exploitation et les personnages sont assez fades. Cette lecture fut une petite déception.  

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s