La chronique du roman « Nous allons tous très bien, merci » de Daryl Gregory

41Zf09iGI9L

Ils sont cinq, traumatisés, victimes de maniaques, poursuivis par leurs peurs, leurs démons, prisonniers d’un choc post-traumatique, et rassemblés par le Dr Jan Sayer pour une thérapie de groupe. Médecin psychiatre, elle est là pour les aider, les amener à se libérer des événements qui ont irrémédiablement marqué leur vie du sceau de l’horreur.
Mais quelque chose de plus profond les lie tous. Une menace que certains d’entre eux sentent, d’autres voient, dont ils portent la marque dans leur chair, leurs os…
Ces êtres brisés vont devoir trouver la force de s’ouvrir les uns aux autres et de s’allier pour stopper le cauchemar qui s’apprête à prendre forme et envahir le monde.

Il est sorti le 14 septembre 2017 aux Editions Pocket.

Mon avis:

Dr Jan Sayer, psychologue, réunit trois hommes et deux femmes de tous âges, pour un groupe de parole. Tous sont des survivants qui ont subi de graves traumatismes, des expériences horribles qui ont toutes un aspect plus ou moins surnaturel. Au fil des séances de groupe des relations se développeront. Ils raconteront leur histoire et à partir de là, une série de drames s’abattra sur le groupe. Ils s’apercevront que leurs destins sont plus ou moins enchevêtrés et que les horreurs du passé reviendront hanter leur présent. Seront-ils capables de surmonter leurs angoisses pour sauver l’un des leurs ?

J’ai beaucoup aimé ce petit conte fantastique. En très peu de pages (177), Daryl Gregory a réussi à me happer dans son monde imaginatif, terrifiant et à l’atmosphère mystérieuse. En ce qui concerne le scénario, il est bien mené. Il y a des révélations, de l’action et même des retournements de situation. C’est bien écrit, même la fin ouverte ne m’a pas gênée, avec un casting de personnages touchants. Ils sont intrigants avec une bonne caractérisation, même pour ce petit format.

Pour conclure :

« Nous allons tous très bien, merci » est un roman fantastique/horreur assez unique par son histoire et son style particulier de narration. J’ai eu vraiment plaisir à découvrir le récit de ces victimes pas comme les autres. 

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s