La chronique du roman « Le Prince des Ténèbres, T4 : Au coeur des flammes » de Jeaniene Frost

81fe2uOrFmL

Entre de mauvaises mains, l’amour est une arme fatale…

Pendant les six derniers siècles, Vlad n’avait rien à perdre. Mais sa plus grande faiblesse, sa nouvelle épouse, est à présent exposée aux yeux de tous. Victime d’un sort qui la lie au nécromancien Mircea, Leila mourra si celui-ci est tué. Vlad et Leila doivent faire appel à un allié inattendu pour rompre le sortilège, mais un ancien ennemi est à l’affût, guettant l’occasion de retourner même leurs amis les plus proches contre eux… et de séparer les amants à jamais.

Il est sorti le 16 août 2017 aux Editions Bragelonne.

Mon avis:
« Le prince des ténèbres » est une saga que j’affectionne tout particulièrement. En France nous avons peu de séries d’urban fantasy ou de bit lit, et cela ne va pas en s’arrangeant. Ce n’est plus tendance apparemment. Je tiens donc à souligner que même si on a peu de sagas du genre en France, on en a certaines qui sont de qualité, et « Le prince des ténèbres » en fait partie.

Je vous conseille de ne pas lire mon avis à partir d’ici si vous n’avez pas lu les trois précédents tomes. Vous risqueriez de vous faire spoiler sur l’intrigue en cours. 

Un lien magique s’est formé entre Mircea et Leila, après qu’il ai échoué à la tuer. Tout ce que l’un subit physiquement, l’autre le ressent également. Ce qui est un soucis étant donné que Vlad cherche à éliminer Mircea. Lorsqu’un groupe de personnes puissantes kidnappent Mircea, c’est le début des ennuis pour Leila. En effet, ils se servent de leur lien pour atteindre Vlad. Pour sauver Leila, nos deux héros vont devoir plonger de plein fouet dans le monde de la magie. 

Vous pouvez lire mon avis à partir de ce moment, même si vous ne connaissez pas la saga.

Dans ce quatrième tome, l’auteur nous offre une très bonne intrigue qui conclue très bien sa saga.  L’histoire est prenante, l’univers continu de s’étoffer même si c’est la fin, et les personnages continuent d’évoluer. Ainsi, le récit alterne entre les rebondissements, les révélations, l’action,  et les moments où l’on approfondi l’univers et la psychologie des protagonistes. En somme, on n’a pas le temps de souffler ni de s’ennuyer. 

Leila est une jeune femme intéressante dont on nous a dévoilé le passé et les blessures petit à petit. Au départ, je trouvais que son personnage manquait de mordant (par rapport à Cat Crawfield par exemple). A la fin de ce quatrième opus on peut dire que Leila est loin de se laisser faire, et elle a un sacré courage.  
Quant à Vlad je l’avais adopté presque tout de suite. Sa délicieuse arrogance, son autorité, ses pouvoirs, sa cruauté… font de lui un personnage vraiment très intéressant. Il évolue grandement au côté de Leila, il s’adoucit un peu et ça ajoute à son charme. Toutefois, il ne faut pas croire qu’il va se laisser marcher sur les pieds et qu’il se ramolli face à ses ennemis. Au contraire, il est rusé comme un renard, et cet aspect de sa personnalité combiné à sa puissance physique font de lui un réel prédateur. 

Pour conclure, ce quatrième tome a été un très bon moment de lecture. Comme je le disais plus haut, il conclue très bien la saga. Toutefois, je n’aurai pas été contre quelques tomes de plus 😉

Ecrit par Noémie

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s