La chronique du roman « Maudits soient-ils » de Courtney Alameda

81IpJFRRrLL

Ma mission est d’exorciser tout ce qui est mort et ne le reste pas.
La traque des paranécrotiques est mon quotidien.
Mon appareil photo est mon arme.
Je suis la chausseuse et non la proie.

Jusqu’à la mission de trop.
La mission où tout dérape.
La mission où j’échoue.

Frappée par une terrible malédiction, poursuivie par les miens,
j’ai une semaine pour sauver mon âme de la damnation éternelle.

Le compte à rebours commence maintenant.

Il est sorti le 4 octobre 2018 aux Editions Milan.

Mon avis:

Avec son père, Malicia est la dernière des Van Helsing. Elle est dotée d’une rareté biologique : la tétrachromatie. Cela lui permet de voir les auras des fantômes et de les classifier mieux que quiconque. Sa famille s’est toujours battue contre les morts et elle est dans l’obligation de perpétuer la tradition. Elle et son père font partie de l’organisation le Helsing Corp, une agence qui défend les villes contre le surnaturel.

Lors d’une mission avec son équipe, Malicia n’a jamais vu une entité aussi brutale et intelligente. D’ailleurs, rien ne se passera comme prévu. Elle et son équipe se retrouverons atteints d’une malédiction. Ils ont sept jours pour combattre le mal qui les ronge avant de les conduire vers un destin funeste. Sera-t-elle prête à transgresser les règles qui font d’elle une Van Helsing ? Jusqu’où faudra-t-elle qu’elle aille pour survivre ?

J’ai adoré ! Le style de Courtney Alameda est vif et addictif. Dès les premières pages, on nous plonge dans l’action. C’est très rythmé et l’on ne voit pas les pages défiler sous nos doigts. En ce qui concerne l’univers, il est passionnant, riche, original et bien développé même si j’aurais voulu en découvrir encore un peu plus.

Pour ce qui est de l’intrigue, elle est très bien menée et fluide, entre rebondissements, révélations et suspense avec une tension en continu. Le tout dans une ambiance assez glauque et sanglante. J’ai bien aimé les nombreuses références aux personnages emblématiques tels que Stocker, Frankenstein et Van Helsing. C’est très bien pensé.

Du côté des protagonistes, ils sont plaisants à suivre avec leurs forces et leurs faiblesses. On suit surtout Malicia avec son équipe. Olivier Stocker, un petit génie de l’informatique, Jude qui peut prédire votre mort au toucher et Ryder, son meilleur ami et faucheur. Ils ont une très bonne dynamique de groupe avec chacun une personnalité bien distincte.

Pour conclure :

« Maudits soient-ils » fut une excellente surprise. C’est divertissant, palpitant et horrifique avec une pointe de romance. Ça a un petit côté Supernaturalpour ado pas du tout désagréable. J’avoue que j’aimerais bien voir une suite un jour…

A découvrir !

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s