La chronique du roman « La terrifiante histoire de Prosper Reeding, t1 : une alliance diabolique » d’Alexandra Bracken

71J0dx7e12L

Vivre avec un démon – un véritable démon ! – à l’intérieur de soi n’est pas chose facile… Surtout si votre famille, après l’avoir découvert, veut vous faire disparaître…

Prosper Redding, pourtant, va devoir s’habituer. Alastor, le démon qui, progressivement, prend possession de lui, ne semble pas décidé à le laisser tranquille. Il a des comptes à régler avec la famille Redding et Prosper fait partie de son plan.

Prosper pourra-t-il compter sur l’aide de son oncle Barnabas et de sa cousine Nell ? Ou sera-t-il obligé, comme l’ont fait ses ancêtres, de pactiser avec Alastor ?

Car les Redding pourraient s’avérer plus dangereux et démoniaques que le démon lui-même… Et Alastor serait alors seul capable de le protéger !

Il est sorti le 11 janvier 2018 aux Editions De la Martinière jeunesse.

Mon avis:

Nous faisons la connaissance de Prosper Reeding, un jeune garçon de 12 ans issu d’une famille prestigieuse dans la ville de Redhoud où ils ont toujours vécu. C’est le jour de la fête des fondateurs, Prosper est attendu chez sa grand-mère (le diable en personne) pour un repas de famille. Mais cela va déraper lors d’une étrange cérémonie où Prosper devra prendre la fuite. Il trouvera refuge chez son oncle où il découvrira l’histoire de sa famille et la malédiction dont ils sont victimes. Car en effet, Posper n’est plus seul, il partage désormais son corps avec un démon…

Le style d’Alexandra Bracken est très agréable, fluide et prenant. J’ai beaucoup aimé l’univers que l’auteure a su créer, plein de magie avec diverses créatures qui croiseront notre chemin : changelin, farfadet, elfe, fée, sorcière… Le tout dans une ambiance halloweenesque au cœur de Salem. J’ai été happée dans ce monde intéressant et bien construit même s’il nous reste encore des choses à découvrir. En ce qui concerne l’intrigue, elle est très bien menée entre vengeance, manipulation, trahison et mensonge. On ne s’ennuie pas une seconde.

Du côté des protagonistes, nous suivons principalement Prosper et Al, le démon ancestral coincé à l’intérieur de ce dernier. J’avoue avoir eu un gros faible pour Al. C’est un personnage complexe qui ne s’avère pas si mauvais que ça. La cohabitation entre Prosper et Al est parfois chaotique et cela nous donne des scènes cocasses, et chacun apprendra beaucoup au contact de l’autre. Prosper est un garçon attachant qui évoluera au fil du récit, il prendra plus confiance en lui.

Quant aux caractères secondaires, ils sont plaisants à suivre, ils ajoutent de la richesse au récit et apportent une bonne dynamique entre les personnages.

Pour conclure :

« La terrifiante histoire de Prosper Reeding, livre 1 » est un conte fantasmagorique avec de l’humour dans un univers magique et terrifiant où les apparences peuvent être trompeuses. L’auteure nous offre une très bonne introduction et j’ai qu’une envie, c’est de découvrir la suite des aventures de Prosper et Al.

À lire !

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.