La chronique du roman « Le dernier Royaume, Acte 1 : Les cendres d’Auranos » de Morgan Rhodes

1070071_541380072564628_565488478_n

La guerre approche… Choisissez votre camp

Cleo : La princesse gâtée d’Auranos s’embarque dans un dangereux périple en territoire ennemi à la recherche d’une magie que tous pensent éteinte.

Jonas : Un Paelsien rebelle, indigné par les injustices que subit son peuple, se retrouve à la tête d’une révolution qui grondait depuis des siècles.

Lucia : L’Enchanteresse, adoptée à la naissance par la famille royale de Limeros, devra découvrir la vérité sur son passé et apprendre à contrôler son héritage surnaturel avant qu’il ne la détruise.

Magnus : Le prince limérien, élevé dans le sang, la violence et la soif de conquête, réalise que son cœur pourrait lui être bien plus fatal que la plus tranchante des épées.

Après des siècles de paix, une rumeur de guerre se propage dans les trois royaumes d’Auranos, de Paelsia et de Limeros. Au centre de ce conflit naissant, une funeste prophétie : une sombre magie perdue, sur le point de resurgir. Pour la maîtriser, tous les coups sont permis et seuls les plus forts, ou les plus rusés, s’en sortiront.

Il est sorti le 3 octobre 2013 aux Editions Michel Lafon, 438 pages. Il est sorti en format poche en février 2016!

Mon avis:

Tout commence lorsque des sœurs sorcières enlèvent un enfant qui selon la prophétie posséderait une magie suffisamment puissante pour trouver les quatre objets à l’origine de l’Elementia, la magie fondamentale regroupela terre, le feu, l’eau et l’air.

Seize années ont passé et une tragédie servira de catalyseur pour de terribles événements qui sont à venir…

La plume de Morgan Rhodes est fluide, addictive et descriptive. Elle nous transporte avec aisance dans son monde de manipulations politiques, de luttes économiques et de nations qui s’affrontent pour le trône. Le tout se déroule rapidement dans une ambiance sombre et oppressante qui nous offre son lot de rebondissements et de révélations.

Pour ce qui est de l’univers que l’auteure a créé, il est bien dépeint. Le folklore est complexe, intéressant et bien exécuté. Il mélange Déesses, magie, sorcières et sentinelles entre autres…

L’histoire se déroule à travers trois royaumes : Liméros, Paelisia et Auranos.

Liméros est le royaume du nord, il est gouverné par un roi tyrannique, qui instille la peur chez son peuple.

Paelisia, c’est l’empire du milieu dirigé par un chef qui a des pouvoirs. C’est un pays pauvre où ses habitants souffrent et luttent pour survivre.

Quant à Auranos, c’est le royaume du sud. Il est envié, car la population jouit d’une vie prospère sous la direction bienveillante de leur souverain.

Mais alors que la paix dure depuis plus d’un siècle, des dissensions couvent et la violence fera couler le sang.

Pour ce qui est de l’intrigue, elle est passionnante et menée de main de maître. Ce n’est jamais ennuyeux et plein d’actions. De plus, on s’aperçoit au fil des pages que la trame s’avère beaucoup plus compliquée. Ce qui débutera comme une simple altercation conduira à une révolte, à des manigances et des alliances. Des vies seront perdues, des amours impossibles naîtront, des amis deviendront des ennemis et vice versa. Morgan Rhodes n’arrêta pas de nous surprendre.

Quant aux protagonistes, ils sont nombreux, mais sans être source de confusion. Ils sont imparfaits, humains avec leurs défauts et qualités, ce qui les rend crédibles. Ils sont convenablement développés et l’on s’attache facilement à eux, aucun d’eux n’est réellement bon ou mauvais. Et, il est intéressant de voir quel rôle ils jouent dans l’histoire.

On suivra surtout quatre narrateurs, bien que certains ont plus la parole que d’autres, notamment Cléo.

Cléo est la princesse gâtée d’Auranos. Mais au fil des pages, elle se dévoile étant une personne d’imprudente, de fougueuse et tenace. Quand sa sœur tombe malade, Cléo est déterminée à trouver le remède quitte à défier l’autorité de son père et s’aventurer en territoire ennemi.

On fera également la connaissance de Magnus, un personnage complexe, qui penche du côté du mal, mais que l’on n’arrive pas à détester malgré ses actes. Nous avons aussi Jonas, le frère de l’homme qui a été tué devant Cléo. Il est habité par la vengeance et est prés à tout pour détruire la princesse. C’est un caractère intriguant qui sait apprendre de ses erreurs. Et, il y a Lucia, l’un des rôles le plus importants, bien que mis en retrait dans cet opus. Elle découvrira la vérité sur son passé et son héritage.

Pour conclure :

Morgan Rhodes ne me déçoit absolument pas avec « Les cendres d’Auranos ». L’histoire est incroyable, elle vous tient en haleine du début à la fin. C’est féroce, sanglant et hypnotique !

J’ai hâte de connaître la suite, car tout ne fait que commencer…

C’est un coup de cœur, À lire !

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.