Chronique: Alex Verus, t1: Destinée de Benedict Jacka

91g0qywFrSL

Alex Verus vit à Londres et il est devin. Il peut voir le futur comme une faisceau de probabilités. Pour le commun des mortels, c’est un don impressionnant. Mais pour les autres mages, c’est le bas de l’échelle des arts occultes. De toute façon, Alex a tourné le dos à cette confrérie. Trop de rivalités, de secrets, de complots, trop de morts… Sa seule ambition est de mener une existence sans histoires, caché dans sa petite boutique d’accessoires pour magiciens amateurs. Dans l’arrière salle, il continue à faire un peu de marché noir, c’est risqué mais le commerce des vrais objets magiques lui permet de payer le loyer. Quand une relique puissante échoue entre ses mains, il se retrouve la proie des forces auxquelles il avait essayé d’échapper, forcé de choisir un camp dans une bataille qui le dépasse. Voir le futur n’est pas toujours drôle, surtout quand le sien semble à ce point compromis. 

Il est sorti le 1 juin 2018 aux Editions Anne CARRIERE.

Mon avis:

Alex Verus, 28 ans, est gérant d’un magasin de magie « Le grand bazard de l’occulte » situé dans le quartier de Canden Town, dans le centre de Londres.

Mais c’est également un mage, même si ses pouvoirs ne sont pas aussi puissants que certains. Il a l’avantage de pouvoir voir le futur. Il peut voir les différents chemins que les évènements peuvent prendre en fonction des décisions et des actions prises par lui-même ou les autres personnes avec qui il interagit. Bien que depuis de nombreuses années il se tient à l’écart de la communauté magique après un passé houleux avec le conseil et les mages, il ne peut pas s’empêcher de collectionner certains objets.

Lorsque Luna, la jeune femme qui travaille avec lui à temps partiel, lui amène une relique des Précurseurs, tous deux vont se retrouver au milieu d’une guerre séculaire entre le conseil et les mages noirs où tous ceux qui convoitent cet artéfact sont prêts à tuer pour l’obtenir. Alex devra être bien plus malin que tout le monde si il veut s’en sortir vivant et protéger Luna…

Le style de Benedict Jacka est très agréable, immersif et prenant. C’est bien rythmé, bien que l’auteur prend son temps pour planter le décor et nous présenter les personnages. Son univers est riche et intéressant (magie, créatures), mais l’on sent qu’il nous reste encore beaucoup à découvrir. En ce qui concerne l’intrigue, elle est très bien menée. Je fus happée dès les premières pages. J’ai adoré plonger dans l’aventure au côté d’Alex, entre bataille, action, et rebondissements. On a plaisir à voir comment il va se sortir de ce tas d’ennuis, dans cette affaire qui le dépasse.

Du côté des protagonistes, Alex est quelqu’un d’attachant. Il est rusé, ingénieux et la connaissance est son pouvoir. Il est bon, mais il a également un côté sombre.

D’autre part, j’ai beaucoup aimé Luna, cette jeune femme intrigante atteinte d’une malédiction mortelle. J’ai apprécié aussi l’élémentaire de l’air qui a souvent la tête en l’air ainsi qu’Arachné.

Bref, nous rencontrons une belle galerie de personnages secondaires tout aussi intéressante et passionnante.

Pour conclure :

« Destinée » est un début prometteur pour cette nouvelle saga d’urban fantasy. Tous les éléments sont présents pour attraper les amateurs du genre. J’ai hâte de lire la suite !

Je recommande, bonne lecture !

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.