La chronique du livre « L’Antarctique, le rêve d’une vie » de Mike Horn & Henri Haget .

51enFVIl5yL

« Traverser l’Antarctique, c’était mon rêve d’enfant. J’ai décidé d’affronter cette immensité blanche en empruntant un itinéraire jamais exploré, le plus long que l’on puisse envisager : 5 100 km d’une trace presque rectiligne, avec, devant moi, la solitude, les champs de crevasses, les tempêtes de neige, les températures glaciales. 
Cette traversée m’obligera, je le sais, à battre des records de vitesse pour ne pas être englouti par l’hiver. On me prédit l’enfer, une course contre la mort. Après trois semaines de bateau pour rejoindre le continent au milieu des icebergs, je plante fermement mes bâtons dans la glace, mes skis bien parallèles, un traîneau de 256 kg fixé aux épaules. 
L’espace d’un instant, mon cœur se serre. Comme un début de vague à l’âme. Je repense alors à Cathy, ma femme, qui, avant de rejoindre les étoiles, m’avait soufflé :  » Vis pour moi, Mike, vis pour nous deux.  » Je ne me retournerai plus. Je regarderai devant. Armé de mon seul ski-kite et de mes mollets, je suis loin d’imaginer l’épreuve qui m’attend. » 
Mike Horn

Il est sorti le 24 mai 2018 aux Editions XO.

Mon avis:

Après le décès dévastateur de on épouse, ses filles, dont il a toute l’admiration, le pousse à aller vivre son rêve d’enfant : traversé l’Antarctique sans assistance. Une aventure loin de la civilisation en bravant les éléments extrêmes. On vivra à ses côtés ses déboires, ses problèmes administratifs, son combat contre la nature, contre ce continent inhospitalier pour l’homme, mais également la beauté de ses paysages. On fera face à ses doutes, ses espoirs et sa force. C’est un homme impressionnant avec un mental hors norme. Mais dans ce livre, nous le découvrons plus intimiste, il nous raconte des morceaux de sa vie avec sa femme, son amour pour elle et la douleur de sa perte ainsi le lien qui l’unit à ses filles. C’est très touchant.

Pour conclure :

J’ai adoré suivre cet aventurier moderne aux neuf vies dans sa traversée épique aux paysages infinis où nul être humain n’avait laissé sa trace. Mike Horn est un homme impressionnant et inspirant !

À lire !

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.