La chronique du roman « Rendez-vous au Cupcake Café » de Jenny Colgan

9782266281164ORI

Izzy est une fée de la pâtisserie. Elle a passé son enfance dans la boulangerie de son grand-père, et a indéniablement hérité de son talent. Chaque semaine, ses collègues du bureau se régalent de ses cupcakes colorés et autres brownies ultrafondants… 
Lorsqu’elle se fait licencier par son futur ex-petit-ami, Izzy sent grandir en elle une idée folle : et si elle ouvrait son propre cupcake café ? Le projet est un peu risqué, le chemin semé d’embûches, mais lorsqu’elle découvre un magasin à louer dans une ruelle pavée, elle se lance dans l’aventure, et dans une nouvelle vie ! 

Il est sorti le 7 juin 2018 aux Editions Pocket.

Mon avis:

Je n’avais jamais lu de roman de Jenny Colgan malgré l’immense succès qu’elle rencontre en France et en Angleterre. J’ai décidé de me lancer avec cette nouvelle saga,et même si je ne suis pas déçue, je n’ai pas été totalement emballée je dois bien l’avouer.

 

Tout d’abord j’ai eu du mal à me plonger dans l’histoire. J’ai immédiatement bien accroché avec les personnages, et l’histoire m’a immédiatement plu. Toutefois, après la centaine de pages englouties, j’ai eu l’impression que l’intrigue faisait du sur place. Du coup, j’ai lu ce livre de manière épisodique, en intercalant d’autres lectures en même temps. D’ordinaire, je déteste faire cela, mais là, j’en ai vraiment eu besoin. En effet, je trouve que le récit souffre de trop de longueurs. À mon sens il aurait mérité d’être allégé d’une centaine de pages environ (disons que moi, je l’ai senti passé le gros pavé de 544 pages !).

 

Malheureusement le personnage d’Izzy a fini par m’énerver. Au départ ça allait bien, je la trouvait touchante, surtout dans ces moments avec son grand père. Puis au fil des chapitres on se retrouve avec une héroïne tantôt attachante, tantôt énervante. C’est une sacrée nunuche par moments. Certes Izzy évolue au fil des pages mais tout est gâché par son retour vers certaines personnes. J’ai vraiment eu envie de la baffer pour ce coup là. 

 

Les personnages secondaires sont, pour la plupart, adorables, comme Héléna, Pearl, Austin, ou le grand-père d’Izzy… J’ai juste eu du mal avec Caroline, qui n’est pas forcément méchante mais que j’ai trouvée trop hautaine, même si elle tente de faire amende honorable vers la fin du livre.

Il y a des personnages secondaires qu’on prend plaisir à détester, comme les « copines » de Caroline ainsi que le beau et trop pédant Graeme. 

 

J’ai également grandement apprécié les relations que nous dépeint l’auteure. Le trio formé par Izzy, Pearl et Helena, est particulièrement touchant. J’ai beaucoup aimé cette forte amitié qui se met en place doucement. On voit les liens se former entre elles, la confiance se développer. Je pourrais même ajouter Caroline à ce trio, surtout vers la fin. Elles forment des pilliers essentiels à leurs vies. 

 

Pour conclure, « Rendez-vous au Cupcake café » n’a pas été le coup de coeur que j’espérais, mais j’ai tout de même passé un bon moment de lecture dans l’ensemble. Je pense lire la suite, maintenant que les relations sont bien mises en place et que la fin annonce de nouvelles aventures.

Je possède également dans ma pile à lire son autre série, « La petite boulangerie », dont j’ai entendu beaucoup de bien.

Ecrit par Noémie

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.