La chronique du roman « Les ailes d’émeraude, Tome 1 » d’ Alexiane de Lys

71fI1UPG3eL

A bientôt 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l’orphelinat où elle vit depuis le tragique accident qui l’a privée de toute famille. Livrée à elle-même dans la ville foisonnante et hostile de Philadelphie, la jeune femme a la désagréable impression d’être suivie… jusqu’au jour où deux inconnus l’agressent. Au moment le plus critique, elle est tirée de ce mauvais pas par un mystérieux et séduisant garçon, Gabriel. Ce dernier ne lui est pas totalement étranger, et leur rencontre est loin d’être due au hasard. Grâce à lui, Cassiopée va découvrir sa véritable nature, avec ce qu’elle a de meilleur mais aussi de pire, et peut-être percer enfin les mystères de son passé…

Il est sorti le 28 mars 2018 aux Editions J’ai lu.

Mon avis:

Depuis qu’elle a perdu sa mère dans un accident de voiture alors qu’elle avait 6 ans, Cassiopée, a toujours vécu en orphelinat. Le jour de sa majorité, Cassiopée doit quitter l’orphelinat et voler de ses propres ailes. Cassiopée se sent suivie et elle finit par se faire agresser dans la rue. Un homme étrange lui vient en aide, c’est lui qui la suivait. Il lui donne une enveloppe, et lorsque Cassiopée met la main dedans, elle se fait piquer et se retrouve malade toute la nuit. Notre héroïne prend alors la fuite et quelques jours plus tard, Cassiopée découvre qu’elle a des ailes qui ont poussé dans son dos.

Dès les premières pages, nous plongeons de plein fouet dans cette histoire. Le roman offre une bonne dose d’action, de rebondissements, de révélations, et le tout est justement dosé. Le récit est captivant et on tourne les pages sans s’en rendre compte. De plus, l’écriture de l’auteure est fluide et agréable. Alexiane de Lys nous offre un univers original et très intéressant. L’auteure a su se démarquer, en créent un univers avec des règles particulières et des créatures vraiment intrigantes. 

Ce livre renferme beaucoup d’humour malgré l’aspect tragique de la situation de Cassiopée. L’héroïne a souvent des réflexions qui m’ont fait sourire. Elle n’a pas « le complexe du héros » et encaisse comme elle peut toutes ces nouvelles choses qui lui arrivent, bonnes ou mauvaises. Cassiopée nous offre la bonne dose de courage, de rébellion et de détermination nécessaire à une intrigue plaisante.

Vous l’aurez compris, Cassiopée est une jeune femme que j’ai beaucoup appréciée. Comme je le disais plus haut, elle est courageuse, déterminée, charismatique et attachante. Toutefois, Cassiopée possède une certaine fragilité que l’on découvre peu à peu, surtout dans les bras de celui qui la fera irrémédiablement changer.

J’ai aimé tous les protagonistes, qu’ils soient bons, mauvais, ou perdus entre les deux. Chaque personnage a sa place dans l’histoire, et leurs personnalités sont bien travaillées. J’ai beaucoup aimé Gabriel, qui se révèle au fil des chapitres. Shapira est un personnage un peu « incontrôlable » et qui, je suis sûre, va nous révéler des surprises dans les prochains tomes. Camille est un personnage énigmatique dont le voile mystérieux se lève peu à peu. 

Pour conclure, « Les ailes d’émeraude » a été une excellente surprise. C’est un roman young-adult à l’ambiance particulière qui possède un univers spécial et très intéressant. De plus, l’intrigue est bien rythmée et l’héroïne est très attachante. J’ai hâte de lire la suite.

Ecrit par Noémie

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.