La chronique du roman  » Redwood, t1 : Jasper » de Carrie Ann Ryan

81LHJWN5hoL

Jasper Jamenson a passé sa vie à servir la meute Redwood, dans l’attente du jour où il rencontrera son âme sœur. Lorsque son chemin croise celui de Willow, il sait immédiatement qu’il a trouvé celle qu’il protègera par-dessus tout. Alors qu’une meute rivale rôde dans les alentours, menaçant les Redwood et se livrant à de sinistres cérémonies d’invocation démoniaque, Jasper parvient de justesse à tirer Willow de leurs griffes. Mais celle-ci se retrouve propulsée dans un nouveau monde terrifiant, tandis que le loup en lui se fait violence pour ne pas la revendiquer immédiatement. Luttant pour leur vie mais également pour leur lien d’union faiblissant, ils devront apprendre à se faire confiance avant qu’il ne soit trop tard…

Il est sorti le 20 février 2019 aux Editions Milady.

Mon avis:

Voici la nouvelle saga des Éditions Milady. J’étais ravie de la découvrir, malheureusement, je ressors assez déçue de ma lecture.

Le style de Carrie Ann Ryan est agréable. Toutefois, cette dernière nous offre une romance paranormale banale et cousue de fil blanc. Il n’y a rien d’original. De plus, l’intrigue est très simpliste et classique. Il y a une lutte de pouvoir entre deux meutes rivales qui prend en otage la femme que Jasper a choisie pour faire sa compagne. Cela manque beaucoup de consistance. On a l’impression que tout est survolé, à part les scènes de sexe qui prennent, pour le coup, trop de place au détriment de la trame.

D’autre part, j’ai parfois regretté la façon dont le texte est découpé. J’avais l’impression qu’il manquait des morceaux de chapitre. Les changements sont trop abrupts, cela va trop vite et l’autrice tombe souvent dans la facilité. C’est dommage, car l’univers avait de quoi être intéressant entre magie, sacrifice, sorcière, loup et démon, mais tout est survolé, pas assez exploité.

Quant à la romance, elle est clichée, parfois mièvre et pas crédible. Elle manque d’intensité et d’émotion. Du côté des protagonistes, ils sont stéréotypés et manquent de développement. De plus, l’héroïne accepte tout bien trop facilement, c’est agaçant.

Pour conclure :

« Redwood, t1 : Jasper » n’est pas la lecture de l’année. Il y a du potentiel, je vois cet opus comme une introduction. Ce se lit vite, c’est sans prise de tête et je vais quand même lui laisser une seconde chance. C’est à espérer que le prochain opus comblera les lacunes…

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.