Mon avis sur « Tu ne m’oublieras pas deux fois ! » de Mhairi McFarlane

81GD+cMmKsL

«  J’aime ton rire.  » Voilà ce qu’a écrit Lucas McCarthy à Georgina il y a douze ans. Un petit mot griffonné au temps du lycée mais qu’elle n’a jamais oublié. Ce qu’elle aimerait oublier, là, tout de suite, c’est qu’elle vient de se faire virer du restaurant – minable – dans lequel elle était passée pro en cassage d’assiettes et qu’elle a découvert son petit ami – minable, lui aussi – au lit avec une autre fille. Heureusement, le destin ayant à cœur une répartition annuelle des sales coups, Georgina retrouve rapidement un emploi. Et, quand elle découvre que son nouveau chef n’est autre que Lucas McCarthy, son amour de toujours, elle commence presque à croire qu’elle n’est pas maudite sur six générations. Le seul problème  ? Lucas ne se souvient pas du tout de qui elle est. Pas. Du. Tout.

Il est sorti le 3 avril 2019 aux Editions Harlequin, collection &H.

Mon avis:

Georgina, 30 ans, travaille comme serveuse dans un restaurant italien médiocre à Sheffield jusqu’à un incident où elle est licenciée sans cérémonie et en public. Pour couronner le tout, elle trouve ensuite son petit ami au lit avec une autre femme.

Son beau-frère lui trouve un emploi dans un pub récemment rénové appartenant à l’un de ses clients. Mais contre toute attente, elle découvre que le propriétaire est Lucas, son premier amour. Douze ans qu’ils ne se sont pas vus. Le problème ? Il ne la reconnait absolument pas…

Mhairi McFarlane a un style fluide et agréable. J’ai tout de suite était happée dans cette histoire qui n’est pas simplement une romance. Je dirais même qu’elle est au second plan. Le livre aborde tellement plus de choses profondes. Les sujets les plus sombres sont traités avec finesse et sensibilité, y compris les relations abusives et toxiques à différents niveaux, ainsi que le deuil et les dangers de vouloir trop plaire aux gens.

On suit Georgina qui est fondamentalement bonne, mais qui souffre d’une mauvaise estime de soi, de la pression sociale et des attentes des autres. Pour éclore, elle devra affronter divers obstacles ainsi que les fantômes de son passé. On ressent immédiatement de la sympathie pour elle, on aime la voir évoluer, apprendre à se défendre, à reconnaître sa propre valeur, à croire en elle-même et à faire la paix avec les choses douloureuses qu’elle a traversées. J’ai ressenti beaucoup d’émotions, on alterne avec humour et émotions intenses, c’est bien équilibré.

En ce qui concerne les protagonistes, ils sont réalistes, imparfaits et attachants. Georgina est une femme douce et généreuse qui n’a pas sa langue dans sa poche. Elle est dans le contrôle, ce qui constitue une barrière de protection entre elle et ses sentiments dans le monde réel.

Lucas est un garçon irlandais sombre, sérieux et laconique, mais qu’on apprécie de suite. Leur relation est lente, mais elle en vaut la peine. Nos deux héros sont entourés d’une galerie de personnages attendrissants et ils apportent une vraie richesse aux récits.

Pour conclure :

« Tu ne m’oublieras pas deux fois » est un roman très plaisant et divertissant. J’ai adoré. Mhairi McFarlane a su parfaitement tisser une histoire d’amitié, de drame et d’amour au sens large du thème avec brio. C’était le premier livre que j’ai lu de cette autrice et ce ne sera certainement pas le dernier !

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.