La chronique du roman « Légendes du Manoir » de Emma Cavalier

51yA-55WTlL

C’est par choix et par amour que Pauline a accepté d’être la soumise de Julien : une relation hors norme dans laquelle elle puise les émotions intenses qui la comblent. Mais l’aventure prend une dimension bien différente lorsque son compagnon lui ordonne de partir pour un mois à San Francisco avec Pierre, son mentor, laissant derrière elle leur bébé âgé de quelques mois. Comment dépasser sa culpabilité de jeune mère ? Se montrera-t-elle à la hauteur des exigences de Pierre, un maître bien plus sévère que Julien ? Elle entreprend alors un voyage qui l’emmènera plus loin qu’elle ne l’imaginait, au devant de nouvelles épreuves redoutables et torrides. Un voyage qui lui fera aussi remonter le temps, jusqu’à vingt-cinq ans plus tôt, aux sources du lien sombre et puissant qui unit Pierre et Julien dans leur goût du plaisir et de la douleur.

Il est sorti le 14 mai 2015 aux Editions Blanche, 19.50€.

Mon avis:

J’avoue que je cherche mes mots pour vous montrer la force des émotions que j’ai ressenti en lisant la suite du Manoir. Ce livre m’a totalement déstabilisée par le tournant que fait prendre l’auteure à l’héroïne !

En effet Pauline a accouché et a beaucoup de mal, moralement et physiquement, à reprendre le dessus. De plus, elle a beaucoup de mal à créer un lien avec son enfant. Comme beaucoup de femme elle fait une dépression postpartum. Julien va alors lui faire repousser ses limites en l’envoyant pour un mois aux USA avec Pierre qui va devenir son maître. Révoltée, Pauline va finir par se soumettre et ainsi expérimenter le BDSM américain. Leur relation va être houleuse, ponctuée de haut et de bas mais très intense.

Ce qui m’a tout de suite énormément plu dans ce roman c’est que pas une seule scène de sexe ou de bondage n’est identique à l’autre ni même au précédent tome. Emma Cavalier innove tout au long du roman mais surtout pousse ses personnages de plus en plus loin. Pauline va expérimenter psychologiquement de toutes nouvelles expériences, qui vont peut-être vous choquer mais moi je les ai trouvés nécessaire à l’accomplissement de Pauline. Elle va, petit à petit, redevenir elle-même et découvrir d’autres facettes de son plaisir tant par la douleur que par l’extase.

Pierre, quant à lui, est un homme, je crois, encore plus complexe de que Julien, on n’arrive pas vraiment à le cerner. Il a des désirs bien précis et trouve jouissance tant dans la soumission que la domination. Il ne renie aucune de ses personnalités et c’est ce que j’ai beaucoup apprécié chez lui. C’est un maître très dur et implacable mais qui sait voir lorsque sa soumise à besoin de tendresse soit de la douleur. Il sait doser chaque geste, chaque parole.

Julien bien que très absent de ce tome, est continuellement présent soit au téléphone soit dans le récit de son passé de soumis auprès de Pierre. Ces passages-là sont une vraie merveille à lire, je m’en suis régalée et chaque détail était comme une douceur dont je me délectais. Le passé de soumis de Pierre nous est aussi raconté, bien qu’ici, on ne prenne pas en affection sa maîtresse.

J’ai appris énormément dans ce tome sur le monde BDSM et leur pratique, ce roman est extrêmement bien documenté et on sent de travail de fond de l’auteure derrière !

Ce second tome est une belle réussite, j’ai adoré !

Attention ce roman est la suite du roman Le Manoir sortir en octobre 2013 et exclusivement trouvable en ebook à 4€.

Ecrit par Amandine

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s