La chronique du roman « The Quinn Brothers, t2 : Retiens-moi » de Kate Hoffmann

couv23697690

Jouer ou aimer, ils vont devoir choisir.

Un secret contre un baiser. Entre Rogan Quinn, aventurier professionnel, et Claudia Mathison, psychologue spécialisée dans le traitement des phobies, tout a commencé comme un jeu innocent (ou presque). Mais, rapidement, l’intensité de leurs étreintes n’a plus rien d’innocent… et peut-être plus grand-chose d’un jeu. Il veut lui apprendre à lâcher prise, à s’autoriser le plaisir sans arrière-pensées. Elle veut le convaincre d’affronter son passé et de prendre le risque d’ouvrir son âme. Entre étreintes fougueuses et baisers enflammés, chaque jour qui passe brouille un peu plus les lignes. Et, bientôt, ils ne peuvent plus ignorer la vraie question : sont-ils prêts à faire face aux sentiments qui menacent de les submerger ?

Il est sorti le 1 mai 2015 aux Editions Harlequin.

Mon avis:

Voici l’histoire de Rogan Quinn. Tout comme son frère, il est guide dans l’entreprise familiale. Rogan est spécialisé dans les circuits d’aventures et les vacances sportives.

Et tout comme Malcolm, il ne veut pas prendre le risque d’aimer si cela apporte le désespoir et la solitude.

Mais cela risque de bien changer lors d’une expédition, où il rencontrera le Dr Claudia Mathison experte dans le traitement des phobies.

Cette dernière a engagé Rogan pour qu’ils fassent un parcours pour ses patients, afin qu’ils essayent de dépasser leur problème lors d’une excursion.

Cela ne se passera par forcément comme prévu et le désir que vont éprouver Claudia et Rogan l’un pour l’autre changera vite la donne. Tous deux devront faire face également à leurs propres peurs, pour laisser libre cours à leurs sentiments…

Le récit est agréable même si la trame de fond est la même que le premier tome. Par conséquent, il n’y a pas de grande surprise de ce côté-là. Néanmoins, cela demeure plaisant de suivre les personnages dans leur jeu de séduction exaltant et dangereux.

Sinon, l’épilogue ne sert toujours à rien et l’histoire qui entoure le décès du père reste au point mort. C’est bien dommage, cela aurait pu apporter un peu plus de matière au récit. Autrement, le rythme est rapide et les protagonistes charmants, même s’ils sont peu développés.

Pour conclure :

« Retiens-moi » est une petite romance sans prétention et légère qui est sympathique à lire.

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s