La chronique du roman « Les duchesses, Tome 5 : Jemma de Beaumont » de Eloisa James

51qh5lm9VrL

A peine mariée, Jemma de Beaumont s’est querellée avec son époux Elijah et est partie vivre à Paris, tandis qu’il demeurait à Londres. Huit années se sont écoulées et il leur faut se rendre à l’évidence : le duché a besoin d’un héritier. Jemma rentre donc en Angleterre, prête à accomplir son devoir conjugal. A vingt-huit ans, c’est une vraie femme du monde qui a tous les hommes à ses pieds. Elle ne s’est pourtant donnée à aucun et se retrouve aujourd’hui face à un défi de taille : éveiller l’ardeur de son mari qui se montre étrangement distant et ne se passionne que pour les débats politiques. En bonne joueuse d’échecs, Jemma va devoir élaborer une stratégie de séduction imparable. Mais l’adversaire est coriace. La partie s’engage.

Il est sorti le 4 novembre 2015 aux Editions J’ai Lu.

Mon avis:

Voici le cinquième tome de la saga des Duchesses d’Eloisa James, intitulé « Jemma de Beaumont ». C’est un tome que j’attends depuis les débuts de la saga, car Jemma est un personnage phare de cette série.

J’avais eu un peu de mal à apprécier les deux premiers tomes de la saga à cause des héroïnes un brin pleurnichardes. Toutefois, à partir du troisième tome, j’ai enchaîné les coups de coeurs, et ce tome ne fait pas exception ! J’ai une fois de plus passsé un très bon moment avec Les Duchessses !

Printemps 1784. Quand Jemma est revenue de Paris il y a un an, ils avaient décidé, avec son mari, de mettre un héritier en route. Toutefois, cet accord est tombé aux oubliettes, nos deux héros n’ayant aucun contact physique, ni de vraie relation comme un mari et une femme. Au fil des précédents mois, Jemma a découvert que ses sentiments pour son mari ne se sont jamais éteints et ils sont même plus vifs que jamais. Notre héroïne est bien décidé à séduire Elijah, même s’il ne lui rend pas la tâche facile à cause de son travail dévorant au Parlement.

Le duo formé par nos personnages principaux est vraiment efficace. L’auteur nous entraîne dans une intrigue très plaisante à suivre, très drôle, où les personages apprennent à s’apprivoiser et à se faire confiance. Malgré leurs longues années de mariage, ils ont été séparés un moment et se rendent compte qu’ils ne se connaissent pas tout à fait. Ils décident de se faire la cour et cela donne des situations touchantes et parfois drôles.

Jemma est une jeune femme déterminée, qui sait ce qu’elle veut, et est prête à tout pour l’obtenir. Toutefois, notre héroïne est en proie aux doutes et j’ai aimé la voir se remettre en question et essayer de changer pour son mari. Ainsi, on découvre une autre facette de sa personnalité : ses faiblesses et sa détresse émotionnelle. Cela ne la rend que plus touchante ! D’un autre côté, Jemma manie toujours le sarcasme à la perfection et j’adore son petit côté espiègle. On a l’impression qu’elle est mêlée à toutes les intrigues de la haute société londonienne !

Quant à Elijah, c’est un homme qui reste assez mystérieux dans les autres tomes de la saga. Ce roman qui lui est consacré a donc été l’occasion d’en apprendre plus sur lui, son passé et son caractère. On découvre un Elijah séducteur, un peu plus sûr de lui, doté d’une grande bonté et de compassion.

Du côté des personnages secondaires, on retrouve tous ceux des précédents opus de la saga. Ils apportent tous une petite touche spécifique à l’histoire de Jemma, comme elle l’a fait pour eux. J’ai trouvé cela vraiment chouette qu’ils « participent » dans ce tome.

On retrouve également Villiers, qui fait partie de ce fil rouge de la saga. Dans le premier tome, je le détestais. Ensuite je l’ai découvert autrement. C’est un homme qui devient de moins en moins formel et de plus en plus drôle. Il se révèle être un ami bienveillant et j’ai hâte de lire le tome qui lui est consacré (d’ailleurs, c’est le prochain 😉 ).

En somme, ce tome que j’attendais tant ne m’a pas du tout déçue, au contraire. « Jemma de Beaumont » est un roman qui nous offre une intrigue plaisante à suivre avec un duo de héros très attachant, accompagnés par des personnages secondaires bienveillants. J’ai hâte de lire le prochain tome qui est consacré à Villiers 🙂

Ecrit par Noémie

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s