La chronique du roman « Rock chick, t1 : À la diable » de Kristen Ashley

couv34729962

Si vous voulez savourer le cocktail explosif qu’est Rock chick, prenez une libraire farouche, un ancien bad boy devenu détective, un barista un peu trop sage pour être honnête, un vétéran du Vietnam complètement taré, un drogué, un drag queen et un sac de diamants. Mélangez le tout avec un soupçon de coups de feu et un brin de courses-poursuites. C’est prêt. À déguster frappé !

Il est sorti le 29 avril 2016 aux Editions Milady.

Mon avis:

Dans cette nouvelle série nous faisons la connaissance d’Indiana (Indy) Savage, 30 ans, au tempérament rebelle qui fait par moment des trucs idiots, limite hors la loi. Elle est aussi propriétaire d’une boutique de livres. Elle aime le rock et depuis l’âge de 5 ans, elle est amoureuse de Liam Nightingale alias Lee, le frère de sa meilleure amie. Mais, il y a dix ans, ce dernier lui a bien fait comprendre qu’il ne la voyait que comme une sœur, depuis, elle a gardé ses distances. Mais le jour où les balles fusent autour d’elle et que son barista est mouillé dans une affaire louche avec des diamants… Lee se « propose » de la protéger… Aux yeux d’Indy, pas sûr que ce soit les balles qui soient les plus dangereuses pour elle, surtout quand l’amour de sa vie auquel elle avait renoncé décide de la draguer…

J’ai adoré ma lecture ! Le style de Kristen Ashley est vif, percutant et relevé. On ne s’ennuie pas une seconde entre action et rebondissements. Le rythme est soutenu, on ne voit pas les pages défiler sous nos doigts.

En ce qui concerne le scénario, il est bien mené, même s’il est un brin rocambolesque. Mais c’est très addictif. Du côté des protagonistes, ils sont mémorables, passionnants et hauts en couleur. De plus, leurs dialogues sont savoureux, colorés, avec une bonne dose d’humour. J’avoue avoir beaucoup aimé tous les gens qui gravitent autour d’Indy, mais j’ai une petite préférence pour le Grizzly, un vétéran légèrement fêlé du bocal qui va sauver plus d’une fois les fesses de notre héroïne. Ils sont tous très attachants et convenablement développés.

Pour ce qui d’Indy, elle est volcanique. Elle n’a pas sa langue dans sa poche et elle a le don de s’attirer les ennuis comme personne. C’est une héroïne qu’on ne peut qu’aimer. Quant à Lee, il est charismatique et énigmatique, il émane de lui, une énergie brute et animale. Leur duo est très explosif et’on a plaisir à suivre leur relation.

Pour conclure :

« À la diable » est une lecture qui dépote, elle est divertissante et amusante alliant mystère, meurtre et romance. C’est un réel concentré de bonheur, une lecture pleine de pep’s et de folie avec des personnes truculents.

Je suis tombée sous le charme, c’est un vrai régal, à ne pas manquer !

❤ ❤ ❤

Publicités

2 réflexions sur “La chronique du roman « Rock chick, t1 : À la diable » de Kristen Ashley

  1. Laura 27 mai 2016 / 21:15

    Oh je ne connais pas du tout mais ca me dit trop de lire ce lire.
    Il a l air pleins d energie positive et de peps.
    Merci de cette découverte !!!

    • Fangtasia 28 mai 2016 / 08:43

      C’est tout à fait ça, une lecture qui est pleine d’énergie positive 🙂

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s