La chronique du roman « Rien qu’un soupir » de Stacey lynn

1606-rien-soupir_org

Inséparables depuis toujours, Grayson et Kennedy se sont juré une amitié éternelle jusqu’au jour où ils brisent le pacte. L’ami d’enfance est devenu un jeune homme beau et musclé avec lequel Kennedy passe une nuit torride. Elle commet une grave erreur en lui avouant ses sentiments. Se sentant incapable de la rendre heureuse, il prend la fuite et devient champion de free fight. Des années plus tard, quand il retrouve Kennedy, par hasard, lors d’un combat à Vegas, il est bien décidé à ne plus jamais la laisser partir. Mais de sombres secrets ne risquent-ils pas de mettre fin à leur idylle ?

Il est sorti le 24 juin 2016 aux Editions Milady.

Mon avis:

Kennedy et Grayson ont grandi ensemble. Ils étaient meilleurs amis depuis toujours, jusqu’au jour où ils ont passé une nuit ensemble et que Kennedy lui a avoué ses sentiments. Grayson, incapable de faire face à ce changement dans leur relation, est parti sans se retourner…

Six ans après, Kennedy n’a toujours pas oublié l’homme qui l’a bercée de promesses, mais qui lui a brisé le cœur. Grayson est devenu une star dans les arts martiaux mixtes et Kenndy suit sa carrière de près. Sarah, sa meilleure amie, sachant qu’elle est fan de Grayson lui offre des billets pour voir son combat à Las Vegas. Kennedy est fébrile, mais ce n’est rien comparé à la stupéfaction de Grayson quand il reconnaît cette dernière dans la foule de spectateurs. Toute une foule de sentiments refait surface et il est bien décidé à retenir Kennedy et à effacer ses erreurs du passé. Mais certains secrets pourraient bien les empêcher d’être ensemble. Seront-ils aptes à surmonter ces nouveaux obstacles ?

Le style de Stacey Lynn est toujours aussi agréable et addictif. Le rythme est rapide, on se laisse facilement emporter par cette romance belle et déchirante. Le scénario est classique, sans suspense, mais correctement mené, nous faisant passer par diverses émotions. Leur histoire ne sera pas de tout repos. Leurs secrets et leur enfance traumatique seront des obstacles. Tout deux devront se pardonner à eux mêmes, ainsi qu’à l’autre pour pouvoir enfin avancer et s’épanouir dans leur relation.

Pour ce qui est des protagonistes, ils sont plaisants et touchants avec leurs défauts et qualités, et l’on a plaisir à les suivre dans leur aventure.

Pour conclure :

« Rien qu’un soupir » est une romance classique qui vous fera passer un agréable moment de lecture.

À noter qu’il peut se lire totalement indépendamment des deux autres opus de la saga.

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s