La chronique du roman « Le Monde Secret de Sombreterre, Tome 1 : Le clan perdu » de Cassandra O’Donnell

couv22795541

Victor est un petit garçon assez solitaire. Il a été adopté et ne s’entend pas très bien avec sa famille. Il aimerait connaître ses origines. Un jour, une petite fille, Aliana, vient le chercher et lui annonce qu’il est celui qui pourra sauver son monde : le monde de Sombreterre, monde des esprits et des fantômes, dont il est originaire. Avec elle, Victor part affronter son destin.

Il est sorti le 6 avril 2016 aux Editions Flammarion jeunesse.

Mon avis:

Dans un premier temps,nous faisons la connaissance d’Alina. C’est une jeune fille qui est venue dans le monde des humains pour accomplir une mission de la plus haute importance, il en va de l’avenir du monde. Elle doit retrouver le garçon disparu, celui qui peut tous les sauver. Ce garçon, c’est Victor, 12 ans, qui ne s’est jamais senti à sa place, car il a une particularité. Il peut parler et voir les fantômes. Sa vie va être sens dessus dessous quand il fera la rencontre d’Alina et de son monstre invisible. Victor découvrira un nouveau monde et une destinée qu’il n’aurait jamais imaginée, même dans ses rêves les plus fous…

Le style de Cassandra O’Donnell est vif, prenant avec un vocabulaire très accessible à partir de neuf ans. On se laisse facilement emporter dans cette aventure terrifiante aux côté de nos deux jeunes héros. Le rythme est soutenu, on ne s’ennuie pas une seconde. Il y a de l’action et quelques retournements de situation.

En ce qui concerne l’univers, il est original et joue avec une peur enfantine, celle du noir et des monstres tapis dans la nuit. Nous n’avons qu’un petit aperçu de Sombreterre, mais le peu que l’on voit est très intrigant.

Du côté de l’intrigue, elle est bien menée. L’auteur pose surtout les bases et nous présente les personnages. A mon avis, tout va réellement commencer dans le prochain tome. Les protagonistes sont correctement développés et Cassandra O’Donnell a su les rendre attachants.

Pour conclure :

« Le clan perdu » est un premier opus introductif qui nous plonge dans l’univers foisonnant de Cassandra O’Donnell. C’est une belle histoire d’amitié avec de l’aventure, de la magie et des créatures fantastiques. C’est une vraie réussite qui plaira aux plus petits comme aux plus grands.

Le plus : le récit est jalonné de très chouettes illustrations en noir et blanc de Jérémie Fleury qui apportent de la vie à l’histoire.

À découvrir !

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s