La chronique du roman « Diabolic, livre 1 » de S.J Kincaid

51RW8bB-8UL._SX327_BO1,204,203,200_

« Avez-vous déjà observé un tigre ? Il possède une mâchoire assez puissante pour broyer l’homme le plus robuste, des muscles d’acier capables de traquer n’importe quelle créature. Pourtant, lorsqu’il attaque, il donne la mort avec une grâce aérienne ». Un Diabolic n’est pas humain. Un Diabolic est programmé pour être fidèle envers une seule personne. Un Diabolic n’existe que pour protéger son maître. Quitte à donner sa vie. Quitte à en prendre d’autres.

Il est sorti le 3 mai 2017 aux Editions Bayard.

Mon avis:

Némésis est une diabolic. Ils nous ressemblent, mais ne sont pas humains. Ce sont des prédateurs qui n’éprouvent ni empathie ni bienveillance. Ils sont façonnés pour être impitoyables et créés pour être les gardes du corps de l’élite impériale et leurs enfants. Némésis se voit attachée chimiquement à Sidonia Empyrée, elle devra la protéger envers et contre tout, quitte à en mourir.

Et lorsqu’à la suite d’une erreur du père de Sidonia, cette dernière doit être envoyée à la cour impériale galactique. Il devient évident que la vie de Sidonia peut être menacée. Pour éviter qu’elle n’entre dans un piège qui pourrait entraîner sa mort, Némésis prendra sa place et deviendra Sidonia Empyrée.

Dans ce monde de corruption où Némésis doit cacher ses vraies capacités, son humanité pourrait être la seule chose qui pourrait sauver Sidonia et l’Empire…

J’ai adoré ! Le style de S.J Kincaid est très agréable et prenant. Le rythme est un peu lent au départ, le temps de poser les bases, mais ensuite cela va crescendo. L’univers que l’auteur a créé est original et intéressant. Il est vaste, relativement bien détaillé même si des zones d’ombre demeurent, notamment sur le système intergalactique.

Pour ce qui est de l’intrigue, elle est très bien construite. J’ai été captivée du début à la fin, entre trahisons, complots, la guerre entre la foi et la science, les manœuvres politiques et la rébellion sous-jacente. Bref, c’est un récit très chargé en action, révélations et rebondissements parfois surprenant. C’est fascinant à suivre.

En ce qui concerne les personnages, on se concentre surtout sur Némésis, sur ses actes, sa façon d’évoluer et de découvrir un univers tout en nuances et sa part d’humanité. Les autres caractères qui gravitent autour d’elle sont intrigants et un certain jeune homme prendra beaucoup d’importance dans l’histoire et dans la vie de notre diabolic.

Pour conclure :

« Diabolic » est un livre diaboliquement bon. S.J. Kincaid ne vous laissera pas une minute de répit dans un monde où règnent la ruse, la peur et les manigances. J’ai hâte de connaître la suite, même si ce premier tome peut se suffire à lui même. Je recommande chaudement !

À noter que le second opus sort en VO en octobre 2017.  

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s