La chronique du roman « La promesse » de Mia Sheridan

51aq2UkAKkL._SY346_

Quand Kira croise Grayson à la banque, elle pense avoir trouvé la solution à son problème : il est visiblement à la recherche d’argent et elle est prête à partager celui dont elle héritera si elle se marie. Il ne lui reste plus qu’à faire sa proposition, un peu inhabituelle. Grayson a promis qu’il restaurerait le vignoble familial situé en Californie. Pour cela, il a besoin de fonds. Il va accepter avec réticence la proposition de Kira.

Apparemment, ils partagent bien peu de choses. Ils ont également des préjugés l’un sur l’autre.
Mais, au cours d’un été, au milieu des vignes, ils vont apprendre à se découvrir, à s’apprivoiser, à découvrir que leur rencontre va peut-être leur permettre de trouver bien plus qu’un avantage financier.

Il est sorti le 13 avril 2017 aux Editions Hugo & Roman.

Mon avis:

Kira a décidé de prendre sa vie en main, c’est-à-dire se tenir loin de son père et de ses relations. De ce fait, elle se retrouve seule, sans argent. Enfin presque, car sa grand-mère lui a laissé un héritage, mais cette dernière a stipulé dans son testament que pour recevoir l’argent, Kira devra soit attendre l’âge de 30 ans soit être mariée. Mais où trouver un homme qui serait prêt à accepter son idée farfelue ?

Grayson Hawthorn est un homme au passé de criminel. Il est dans une situation désespérée, il a besoin d’argent pour sauver le domaine familial, faire des réparations et tenir la promesse qu’il a faite à son père. Mais voilà, personne ne veut lui prêter d’argent. Alors quand cette jeune femme lui propose un mariage de convenance, il accepte. C’est juste un accord commercial à durée déterminée et au bout d’un an chacun reprendra son chemin. Sauf que rien ne sera aussi facile surtout quand la passion et les sentiments vont interférer dans ce qui devrait être juste du buisness et rien de plus…

Le style de Mia Sheridan est très agréable et fluide avec un rythme assez soutenu, à l’atmosphère électrique. Le scénario est bon et bien mené, même si l’on s’attend au dénouement. Toutefois, cela ne nuit aucunement à l’histoire et au plaisir que l’on a de suivre leur aventure.

En ce qui concerne les protagonistes, ils sont touchants, plaisants et bien développés. On a aimé suivre leurs interactions et leur lutte contre l’attirance, leur désir et leurs sentiments naissants. On découvrira au fil des pages leurs failles, leurs traumatismes et leur force. De plus, j’ai apprécié que l’auteur nous offre le point de vue des deux héros, cela nous permet de mieux les cerner et de les comprendre.

Avec le temps, Kira et Gray s’apercevront qu’ils ont beaucoup plus en commun qu’ils ne le pensaient alors qu’ils sont pourtant si différents. Elle est fougueuse et volcanique, lui est drapé dans la froideur pour faire face à son désespoir. Mais cette petite sorcière sous ses airs de princesse lancera ses sortilèges et l’envoûtera pour toucher la partie la plus profonde de son âme.

Pour conclure :

« La promesse » est une romance merveilleuse aux mille émotions. Un joli conte de fées. L’histoire d’un dragon cracheur de flamme et d’une petite sorcière mystérieuse et fascinante !

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s