La chronique du roman « Survivre » de Vicki Pettersson

téléchargement

Au cœur de l’été, Kristine et son fiancé, Daniel, quittent Los Angeles pour passer un week-end en amoureux. En traversant la fournaise du désert de Mojave, ils s’arrêtent sur une aire de repos déserte. Dans les toilettes, Kristine se fait violemment agresser. Lorsqu’elle reprend connaissance, elle est seule. Dehors, la voiture est toujours là, mais Daniel a disparu. Seul son portable a été abandonné sur le siège avant. L’agresseur entraîne Kristine dans un infernal jeu de piste, distillant instructions et menaces par texto. Pour tenter de survivre et de sauver Daniel, Kristine n’a d’autre choix que de s’exécuter. Jusqu’à l’inimaginable…

Il est sorti le 11 mai 2017 aux Editions Pocket.

Mon avis:

Kristine part en week-end pour le 4 juillet avec son fiancé Daniel. En traversant le désert, ils s’arrêtent sur une aire d’autoroute vide. Lors de cet arrêt, Kristine se fait violemment agresser. En revenant vers sa voiture, elle se rend compte que son fiancé a disparu. Mais avant qu’elle n’ait pu reprendre ses esprits, elle reçoit un SMS. Elle doit suivre les instructions des ravisseurs, sinon Daniel mourra. Commence alors une épreuve d’endurance, un jeu du chat et de la souris morbide qui pourraient bien faire ressurgir son sombre côté. Jusqu’où sera-t-elle capable d’aller pour sauver l’amour de sa vie ?

J’ai adoré ! Je connaissais déjà Vicki Pettersson pour sa série d’urban fantasy « L’étreinte du zodiaque ». J’ai été ravie de la découvrir dans un autre registre. Son style est descriptif et addictif. On est totalement immergé dans le récit dès les premières pages. C’est rythmé entre action, rebondissements et suspense. L’auteur nous tient en haleine du début à la fin avec une tension grandissante jusqu’à un final explosif.

Vicki Pettersson nous plonge dans le miasme tordu de la psyché humaine et j’en ai raffolé. L’intrigue est haletante, fascinante et très bien construite avec des personnages bien fouillés et travaillés psychologiquement. En plus de suivre cette chasse au trésor mortelle, j’ai aimé me plonger dans les méandres sombres du passé de Kristine. Vicki Pettersson m’a captivée et a parfaitement su me faire ressentir les émotions que notre héroïne traverse. Et bien que l’on sache relativement rapidement qui est (sont) le (s) ravisseur (s), on veut comprendre le pourquoi du comment.

Pour conclure :

Vicki Pettersson m’a séduite avec son thriller « Survivre ». C’est violent, sanglant tout en côtoyant la folie. La trame est rondement menée et les personnages passionnants. Je vous le recommande chaudement, petit coup cœur !

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s