La chronique du roman « Dating you hating you » de Christina Lauren

51OjAobnu4L._SY346_

Lors d’une rencontre embarrassante à Halloween, Carter et Evie, deux agents extrêmement influents d’Hollywood flashent l’un pour l’autre. Mais lorsque qu’ils sont mis en compétition pour le même poste –;, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter. Pourtant la rivalité entre ces deux trentenaires, compétents et haut placés, ne suffit pas à éteindre la flamme ces deux tourtereaux adeptes de l’amour vache.

Qu’ils vivent une happy ending hollywoodienne ou une tragédie aux proportions épiques, le lecteur retrouve le style tapageur et hilarant de Christina Lauren au meilleur de sa forme.

Il est sorti le 1 juin 2017 aux Editions Hugo & Roman.

Mon avis:

J’étais ravie de retrouver ces auteurs que j’affectionne particulièrement. Malheureusement, je suis ressortie de ma lecture mi-figue mi-raisin.

Dans ce roman nous suivons Evie et Carter. Tout deux se rencontrent lors d’une soirée costumée de leur ami. Ils s’entendent très bien et ils sont tout deux agents à Hollywood. Ils représentent des acteurs et des actrices dans une boîte concurrente. L’attirance est immédiate, mais tout se complique lorsque leurs entreprises fusionnent et qu’ils sont contraints de se battre pour garder leur job. Attention, ils ont plus d’un tour dans leur sac et tous les coups sont permis.

Le style de Christina Lauren est toujours aussi agréable et prenant. Toutefois, j’ai trouvé la première partie très lente, voire même certains passages ennuyeux. Les auteurs nous abreuvent de trop de détail sur le fonctionnement de l’entreprise, de la politique au bureau et tout ce qui concerne ce travail. Néanmoins, j’ai apprécié les sujets traités dans cet ouvrage, le sexisme et l’inégalité salariale qui est malheureusement encore d’actualité de nos jours, c’est navrant.

Le récit commence à prendre son envol lorsque la guerre est déclarée entre Evie et Carter, mais cela ne dure pas assez longtemps pour qu’on l’apprécie vraiment. De plus, la romance est écrasée par tout ce qui concerne leur activité. De ce fait, j’ai trouvé qu’elle manquait de chaleur, d’intensité et d’alchimie entre nos deux personnages.

En ce qui concerne les protagonistes, ils sont plaisants, mais ils manquent de charisme et de caractère, surtout Carter. Je l’ai trouvé parfois un peu immature, tout comme Evie et j’aurais apprécié que Carter comprenne plutôt ce à quoi Evie était confrontée.

Quant à la galerie de personnages secondaires qui les entoure, ils sont agréables.

Pour conclure :

J’en attendais beaucoup mieux. « Dating you hating you » est divertissant, mais long à démarrer, bien trop axé sur leur travail et manque de pep’ s.

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s