La chronique du roman « The rain, Tome 02: Après l’apocalypse » de Virginia Bergin

81DEFnBa4bL

Je m’appelle Ruby Morris. Je déteste la pluie.
Je vais vous dire un truc étrange au sujet des apocalypses, un truc que je ne savais pas avant d’en vivre une.
Ça a l’air assez horrible, hein ?
Faites-moi confiance…
Ça peut toujours être pire.
C’est ce qui arrive quand vous êtes seul, qu’il y a eu une apocalypse mondiale et que vous espérez l’arrivée de votre père comme il l’avait promis, mais qu’il ne se pointe pas. Alors qu’est-ce que vous allez devenir ? Et chaque jour, vous essayez de ne pas vous poser la question…
Tout va bien se passer. Ou pas…

Il est sorti le 14 mars 2018 aux Editions Bayard.

Mon avis:

On retrouve Ruby trois mois après le début de la pluie mortelle qui a dévasté le monde. Depuis trois longs mois, elle essaye de survivre tant bien que mal en attendant le retour de son père. Alors que la folie la guette, Saskia fait un jour sa réapparition, ce qui motive Ruby à partir, de nouveau, à la recherche de son père…

Le style de Virginia Bergin est agréable, toutefois, j’ai eu du mal à être touchée par Ruby et son épopée, du fait de la structure du texte, façon journal intime. En ce qui concerne l’intrigue, elle est plaisante, mais assez redondante et elle manque de profondeur. Tout se passe trop facilement et simplement. De plus, certains passages manquent de cohérence, c’est brouillon et ça part dans tous les sens, même si nous avons quelques révélations et rebondissements intéressants.

D’autre part, je n’ai pas aimé la façon dont l’auteur nous a amené le final, toute cette mise en scène n’était pas nécessaire et cela l’a même desservit. Elle reste satisfaisante, mais je demeure sur ma faim.

En ce qui concerne les protagonistes, nous retrouvons certains dont on avait fait la connaissance dans le premier opus et d’autres qui « enrichissent » le récit. Cependant, les uns manquent d’évolution et tous manquent de développement. On reste  trop en surface. De plus, je n’ai pas apprécié la réaction de certains personnages face à certains évènements, cela n’était pas crédible.

Pour conclure :

« Après l’apocalypse » a été une déception. Ce tome est largement en dessous du premier. C’est vraiment dommage, car il y avait du potentiel pour faire beaucoup mieux.

Publicités

4 réflexions sur “La chronique du roman « The rain, Tome 02: Après l’apocalypse » de Virginia Bergin

    • Fangtasia 16 mai 2018 / 18:21

      ah ben c’est pas la peine de tenter alors…

    • Fangtasia 6 juillet 2018 / 17:59

      Heureuse de voir que je ne suis pas la seule 😉

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.