La chronique du roman « Le Quartet des Smythe-Smith, Tome 4 : Les secrets de Sir Richard Kenworthy » de Julia Quinn

71vdc+HaEzL

Iris Smythe-Smith a l’habitude de passer inaperçue en société… sauf lorsqu’elle monte sur scène avec ses cousines pour massacrer Mozart. Et c’est justement à l’occasion du traditionnel concert familial que sir Richard Kenworthy la remarque. Quelques jours plus tard, il demande sa main. Mais Iris n’est pas idiote. Quel homme séduisant aurait le coup de foudre pour une fille aussi insignifiante quelle ? Sir Richard a une raison cachée de l’épouser, et elle entend bien découvrir laquelle. Sauf que, surpris dans une situation compromettante, les voilà mariés dans la foulée…

Il est sorti le 25 octobre 2017 aux Editions J’ai Lu.

Mon avis:

Sir Richard Kenworthy, 27 ans et célibataire, réapparaît à Londres après trois ans d’absence. Il a besoin d’une épouse rapidement. Il est invité par un ami au concert annuel des Smythe-Smith et y découvre de piètres musiciennes, mais surtout Iris, qui le captive. Richard décide de jeter son dévolu sur elle. Iris est flattée par et intérêt soudain, mais au fond d’elle, Iris trouve cela louche. C’est une jeune femme très discrète en société, plutôt effacée, et elle se demande pourquoi sir Richard s’intéresse autant à elle…

Le mystère concernant ce besoin avide de Richard d’avoir une épouse s’épaissit au fil des pages. C’est vraiment très frustrant de ne pas savoir, et je trouve que le mystère n’est pas bien géré. Comme on dit « trop de mystère tue le mystère ».

Le duo formé par Richard et Iris est plutôt efficace. Ils s’entendent très bien, et ils se font rire mutuellement. Pourtant, parfois, dans l’intimité, ils ont du mal à se parler et c’est un peu ridicule, ça ne colle pas avec leurs tempéraments.

Iris est une jeune femme avec une grande finesse d’esprit, elle manie le sarcasme et l’ironie avec brio. Pourtant, elle a l’habitude d’être sous estmée et d’être considérée comme fade. J’ai beaucoup aimé son personnage.

Richard n’est pas forcément un mauvais bougre et n’a pas de mauvaises intentions, mais je n’ai pas du tout adhéré à sa façon de faire. Je ne pas vous en parler davantage sans vous spoiler sur son fameux secret. 

Pour conclure, je n’ai pas passé un mauvais moment avec « Le quartet des Smythe-Smith, tome 4 : Les secrets de sir Richard Kenworthy » mais je n’ai pas été réellement emballée. L’histoire est intéressante mais pas captivante, à cause du mystère qui entoure les motivations de Richard. Cela m’a un peu gâché le plaisir. 

Ecrit par Noémie.

Publicités

Une réflexion sur “La chronique du roman « Le Quartet des Smythe-Smith, Tome 4 : Les secrets de Sir Richard Kenworthy » de Julia Quinn

  1. leslivresderose 16 juin 2018 / 22:43

    En plus ce mystère est un peu tiré par les cheveux j’ai trouvé! Après, du coup, je n’avais pas du tout pensé à ça au départ!^^

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.