La chronique du roman « Traîtrises » de Penelope Williamson

71Uj2TDs8zL

Jamie Maxwell, chef d’un puissant clan d’Ecosse, fomente une vengeance contre les Carleton. Son plan ? Enlever Alexia, fille cadette de sir Carleton et fiancée de l’un des favoris d’Elisabeth Tudor, la veille de son mariage. Jamie ne pouvait pas trouver mieux pour prendre sa revanche sur ses ennemis jurés ! Une revanche d’autant plus délectable qu’Alexia est pourvue d’indéniables attraits… Des années plus tôt, Jamie l’avait rencontrée par hasard et n’avait pu résister au désir de goûter ses lèvres pulpeuses.

Il est sorti le 4 juillet 2018 aux Editions J’ai Lu.

Mon avis:

La rivalité entre les Maxwell, des Écossais; et les Carleton, des Anglais; existe depuis des dizaines d’années.

Alexia Carleton est sur le point d’épouser Seymour Howard, favori de la reine Elizabeth Tudor, gouverneur des régions frontalières anglaises de l’ouest. Seymour a fait prisonnier Malcolm Maxwell, et son grand-frère Jamie vient le libérer. Au passage il kidnappe Alexia et dit qu’il la rendra contre une rançon de cinq cents livres et l’épée de son grand-père.

 C’est une histoire avec beaucoup d’action et de retournements de situation, on n’a absolument pas le temps de s’ennuyer. De plus, les décors et les paysages d’Écosse m’ont fait rêver. Le background historique est hyper bien travaillé, on a vraiment l’impression d’être au XVIème siècle, au cœur des intrigues pour remettre Mary Stuart sur le trône d’Angleterre.

 

Alexia et Jamie forment un duo haut en couleurs. Ils ont deux caractères forts mais s’aiment énormément. Entre eux il y a une véritable alchimie et une grande passion. Il y a parfois beaucoup de doutes, de quiproquos et de différences entre eux, mais leur amour sera plus fort.

Je suis tombée amoureuse du personnage de Jamie. Il n’est pas parfait, mais c’est un héros que j’ai tout de suite aimé. C’est un artiste et un très bon chef de clan, pourtant il n’était pas destiné à le devenir.

Alexia est une jeune femme courageuse téméraire et déterminée. Depuis son enfance elle a un côté garçon manqué qui n’est pas pour me déplaire. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et sait tenir tête aux hommes, et ce intelligemment.Alexia n’a pas sa langue dans sa poche et se révèle plutôt du genre indomptable.

 

La galerie des personnages secondaires est tout simplement excellente. J’ai adoré la tante Mado, Lady Madeline Campbell, comtesse douairière d’Argyll. Elle est extravagante, gentille, et douce. Il y a aussi Katherine, la femme du Marais. Elle est mystérieuse mais elle aussi très douce et gentille. J’ai également adoré Malcolm un des frères de Jamie, et Big Jock, un de ses hommes. 

 

Pour conclure, « Traîtrises » a été un vrai petit coup de coeur. C’est une très belle romance qui ne manque pas de piquant, avec bon nombre de rebondissements et un background historique très intéressant. Les personnages principaux et secondaires sont très attachants.

Ecrit par Noémie.

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.