La chronique du roman « Quand soufflera le vent de l’aube » de Emma Fraser

71OJz4LsWYL

Île de Skye, 1903. Jessie, fille de métayers, et Isabel, fille du médecin de l’île, grandissent ensemble sur cette terre pauvre du nord de l’Écosse. Jessie rêve de devenir infirmière et Isabel de prendre la succession de son père. Mais la disparition mystérieuse du jeune héritier de l’une des familles les plus importantes de la région vient contrarier le destin des deux amies, bientôt obligées de se séparer. 
De l’archipel des Hébrides à Édimbourg puis, durant la Première Guerre mondiale, de France en Serbie, leurs routes ne vont toutefois pas tarder à se croiser de nouveau. 

Il est sorti le 24 mai 2018 aux editions Pocket.

Mon avis: 

🍃À travers le roman « Quand soufflera le vent de l’aube », Emma Fraser nous livre l’histoire de personnages extraordinaires, allant de la période précédent la Seconde Guerre Mondiale jusqu’à une année après (1903/1919).
▫️
🍃Via les personnages de Jessie et Isabel (ainsi que d’autres personnages secondaires), l’auteure nous dépeint la condition des femmes, celles des pauvres à cette période, l’évolution de la médecine, et l’horreur de la guerre. L’intrigue nous tient en haleine jusqu’au bout. C’est un roman très intense, bourré d’émotions, qui prend aux tripes, qui nous attriste et nous passionne en même temps. C’est d’autant plus prenant et poignant que l’auteure s’inspire de faits et de personnages réels, et le tout est très bien documenté. Emma Fraser a été infirmière et cela se ressent, elle sait de quoi elle nous parle et donne une dimension affreusement réaliste à son récit.
▫️
🍃Nous voyageons à travers le temps (en une quinzaine d’années) mais nous voyageons aussi à travers divers pays : en Ecosse, en France, en Serbie. Il est vrai que le roman ne se concentre pas sur les paysages mais certaines descriptions font rêver, surtout celles de l’île de Skye. Cet aspect contrebalance le côté « triste » du roman.
▫️
🍃Les deux héroïnes principales sont très différentes, ne sont pas du même milieu social, n’ont pas le même caractère et vivent des épreuves différentes. Toutefois, Jessie et Isabel sont réunies par l’horreur de la guerre et sont toutes deux animées de la même passion. Ce sont des jeunes femmes courageuses, prêtes à tout pour aider leur prochain.

Ecrit par Noémie

 

 

Publicités

Apporter une réponse à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.