La critique de l’album « Piratomania, voyage animé au temps des pirates » de Arnaud Roi et Golden Cosmos

71EYmjYBleL

5 pop-up aux dimensions époustouflantes pour aborder le thème des pirates comme on ne l’avait encore jamais fait ! Les bateaux, l’abordage, les armes, les hommes : en quelques lignes, les informations nécessaires permettent de tout connaître de ce monde fabuleux, et les images resteront longtemps dans les mémoires !

Il est sorti le 18 octobre 2017 aux Editions Milan.

Mon avis:

Les éditions Milan nous offrent là un magnifique livre pop-up grand format. À travers cinq tableaux, les jeunes moussaillons vont pouvoir découvrir ou redécouvrir le monde fascinant des pirates. Chaque tableau correspond à une information bien précise sur ses bandits des mers, le bateau, l’assaut, le repaire, etc. En plus de nous fournir une multitude d’infos intéressantes et accessibles aux enfants, tout cela prend vie grâce aux sublimes pop-up qui foisonnent de détails et qui sont très colorés. Les enfants vont passer des heures à le lire et à le relire. De plus, les pop-up sont assez solides pour une utilisation soutenue.

En bref, « Piratomania » est un livre intelligent et enchanteur qui émerveillera les passionnés de pirates et d’aventure ! C’est un coup de cœur, donc à l’abordage !

Publicités

La critique de l’album « Trouve ton chemin dans les mondes fantastiques » de Vincent Caut

Capture

Tournez à droite, traversez le pont, marchez jusqu’à l’entrée du manoir, vous voilà arrivé…Ce livre a tout d’un GPS. Par le biais des mondes fantastiques, apprenez de façon ludique à lire une carte. Rose des vents, direction, nombre de pas : les cartes de randonnée n’ont rien à envier à ce livre-jeu.

Il sort le 4 octobre 2017 aux Editions Milan.

Mon avis:

Avec le grand livre « Trouve ton chemin dans les mondes fantastiques », nos bambins vont déambuler à travers six cartes dans l’univers inquiétant des mondes fantastiques. Ils partiront à la découverte des monstres sanguinaires à l’aide d’un texte et de coordonnées pour rejoindre des endroits précis sur la carte suivant un parcours définis, mais tout en évitant les dangers. On va voguer avec Davy Jones, suivre Hercule, traverse le Far West avec Billy the kid ou encore voler en balais de sorcière. Chaque tableau fourmille de détails.

Les dessins sont variés, attrayants et hauts en couleurs. C’est un plaisir pour les yeux.

De plus, le livre est de grande qualité, les pages sont épaisses, ce qui permet à l’enfant de la manipuler sans avoir peur de l’abimer. À noter, également, que la solution de chaque labyrinthe est donnée à la fin de l’ouvrage.

En bref, « Trouve ton chemin dans les mondes fantastiques » fera passer de nombreuses heures ludiques à nos enfants tous en découvrant ou redécouvrant ces créatures ou légendes qui nous font rêver, mais surtout frissonner ! À découvrir !

WIN_20171003_15_54_14_Pro

La critique de l’album « Activités pour les petits: Halloween » de Rebecca Gilpin & Fiona Watt

61xb47JYJ1L

Des coloriages et des dessins, des points à relier, des labyrinthes, des jeux des différences… Fini l’ennui lors des longs trajets ou les jours de pluie ! 
Des heures d’activité sur un thème très apprécié des enfants. 

Il est sorti le 28 septembre 2017 aux Editions Usborne.

Mon avis:

Voici un album d’activités parfait pour la saison. Il y a tout un tas de jeux pour se mettre dans l’ambiance d’Halloween. En effet, nous avons  pas moins de 30 tableaux pour amuser les enfants autocollants, coloriages, labyrinthes, le jeux des différences, apprendre à dessiner des monstres, relier les points, etc. Autant vous dire que cela occupera votre enfant pendant de nombreuses heures.

Le tout est servi avec des illustrations marrantes, les monstres, sorcières, zombies, fantômes et magiciens ont une bonne tête avec des couleurs en adéquation avec le thème.

En bref, « Activités pour les petits: Halloween » est un cahier d’activités qui est juste parfait pour la saison et qui mettra déjà vos enfants dans l’ambiance d’Halloween.  

À noter que c’est plus pour les 5/6 ans et plus.

La critique de l’album « La peinture magique: Les Dinosaures » de Frederica Iossa

61GoY2OCkxL

Il suffit de tremper le pinceau dans l’eau et de le passer sur les motifs en noir et blanc pour voir apparaître comme par magie des dinosaures.

Il est sorti le 14 septembre 2017 aux Editions Usborne.

Mon avis:

Avec mes enfants (8 et 10 ans), nous avons à chaque fois un coup de cœur pour ces cahiers d’activités.

Il ne faut pas grand-chose : un peu d’eau et un pinceau (fourni avec) et c’est parti pour de nombreuses heures d’amusement et d’émerveillement. En effet, en plus du thème sur les dinosaures, qui est un incontournable, l’apparition des couleurs se fait en passant le pinceau sur la feuille, c’est juste magique. Les enfants adorent peindre pour découvrir quelle couleur apparaîtra.

D’autre part, en plus d’avoir un effet relaxant sur l’enfant, cela contribue à lui faire travailler sa motricité fine ainsi que la concentration.

Le petit bémol serait le fait que le papier est un peu fin et qu’il gondole quand il y a un peu trop d’eau. Néanmoins, nous saluons les éditions Usborne d’avoir intégré un grand rabat cartonné pour le placer en dessous de chaque dessin, cela permet d’éviter tout transfert sur le dessin suivant. Le petit plus, les feuilles sont détachables ainsi l’enfant peut donner ces dessins ou les afficher dans sa chambre. 

En bref, « La peinture magique :les dinosaures » est une vraie réussite avec quinze tableaux aux jolies illustrations qui ravira petits et grands, garçons et filles. Je recommande.  

create_spread

La chronique du roman  » William Wenton , t1: Le casseur de codes » de Bobbie Peers

51niSBrwSRL

Nom : Wenton 
Prénom : William 
Signes particuliers : génie du décryptage et aventurier malgré lui

William a un secret : il vit en Norvège sous une fausse identité depuis que ses parents et lui ont dû fuir l’Angleterre huit ans plus tôt. Mais c’en est fi ni de l’anonymat le jour où il résout le Cryptogramme Insoluble, le code le plus complexe au monde. Une mystérieuse organisation va soudain s’intéresser de très près à lui. D’autant que William possède quelque chose de spécial, qui le rend à la fois très précieux et extrêmement dangereux…

Il est sorti le 17 août 2017 aux Editions Pocket Jeunesse.

Mon avis:

William vit caché en Norvège avec sa famille depuis la disparition mystérieuse de son grand-père. Depuis, ils ne doivent pas attirer l’attention sur eux. Mais quand son talent extraordinaire pour casser les codes est découvert, William doit fuir et se retrouve dans un institut secret. William comprendra que l’institut cache des choses et il utilisera toutes ses connaissances pour découvrir la vérité.

Le style de Bobbie Peers est très agréable, fluide et prenant. Le rythme est rapide et l’on ne s’ennuie pas une seconde entre action, rebondissements et révélations. En ce qui concerne l’univers, il est intéressant. On plonge dans la biotechnologie et l’intelligence artificielle. Toutefois, je regrette que cela ne soit pas plus exploité.

Pour ce qui est l’intrigue, elle est bien menée. On a plaisir à suivre notre jeune héros qui découvre ses aptitudes tout en résolvant des énigmes et en combattant des créatures cybernétiques. Néanmoins, je déplore que tout se déroule trop rapidement et simplement.

Du côté des personnages, ils sont sympathiques et les jeunes pourront facilement s’identifier au héros et à son amie Iscia.

Pour conclure :

« Le casseur de codes » est un bon premier tome qui nous offre une aventure palpitante, pleine de danger aux côtés d’un héros fort agréable. Ce fut une lecture divertissante et amusante.

À découvrir !

La critique de l’album « Mythes du monde entier illustrés » Collectif

619OjEyREqL

Des contes et des légendes du monde entier, classiques ou moins classiques, sont rassemblés dans ce beau recueil illustré.

De l’Afrique au Japon en passant par l’Irlande, ces récits captivants feront faire le tour du monde aux enfants.
Un recueil d’histoires que les enfants auront plaisir à lire et à relire.
La richesse des illustrations et la qualité de la reliure avec couverture mousse font de cet ouvrage un objet précieux.

Il sort le 8 juin 2017 aux Editions Usborne.

Mon avis:

J’ai adoré !

Une fois encore les Éditions Usborne nous offrent un ouvrage de qualité. Cette fois-ci, on parcourt les mythes et les légendes du monde entier (la Chine, la Grèce, la Polynésie, Irlande et l’Égypte entre autres…).

On prend plaisir à découvrir ces 18 histoires souvent méconnues (Déméter et Perséphone, le feu du jaguar, le vacher et la princesse, Ishtar et le monde des morts, etc.) qui raviront les enfants comme les plus grands. Cela va nous permettre de faire découvrir à nos enfants ces récits enchanteurs empreints de magie et de poésie. C’est envoûtant et totalement dépaysant. De plus, les illustrations sont magnifiques aux couleurs chatoyantes et sont en adéquations avec les univers présentés.

D’autre part, le livre objet est très beau, avec sa couverture cartonnée et matelassée avec son marque-page en ruban.

En bref, voici un recueil de contes et légendes traditionnels qui traversent les âges sans prendre une ride. Je recommande chaudement cet ouvrage aux récits magiques et ensorcelants. Il vous fera voyager et rêver tout en captivant vos enfants. Une belle découverte !

La chronique du roman « Nightfall » de Jake Halpern et Peter Kujawinski

téléchargement

Les habitants se préparent à abandonner leurs maisons, mais Marine, Kana et Liam ne croient pas aux légendes de leurs parents. Ils décident de rester dans le village.
Alors que la Nuit les enveloppe, ils découvrent avec horreur qu’ils n’auraient vraiment pas dû…

Il est sorti le 6 avril 2017 aux Editions Pocket Jeunesse.

Mon avis:

Sur l’île de Bliss, quatorze années de nuits vont bientôt succéder à quatorze années de jours. Pendant cette sombre période, les habitants de Bliss migrent avec la marée vers le désert. En préparant leurs bagages, ces derniers s’adonnent à d’étranges rituels donnés par des avertissements sinistres avec d’étranges marques. L’heure du départ est arrivée, mais Liam, l’ami de Marine, a disparu. Elle part le chercher avec son frère Kana, mais ils découvrent qu’ils sont coincés sur l’île alors que la nuit s’installe. Ils devront tout faire pour s’échapper, car les monstres des légendes qui ont bercé leur enfance ne seraient pas si imaginaires que ça…

Le style de Jake Halpern et Peter Kujawinski est agréable et prenant. Le rythme est rapide et l’atmosphère pesante va vous coller à la peau du début à la fin, avec un suspense omniprésent. Le concept est intéressant et les auteurs jouent avec une peur primale : celle de la nuit, du noir. Quant à l’intrigue, elle est simpliste dans son exécution, mais relativement bien menée et garde notre intérêt éveillé jusqu’à la fin. On attend avidement les révélations, malheureusement, ces dernières se font attendre, et nous laissent sur notre faim. En effet, je déplore le manque d’exploitation en ce qui concerne l’univers, la mythologie, les légendes et les créatures. Tout cela demeure assez flou et c’est bien dommage. Il y avait un réel potentiel pour faire un roman angoissant à souhait et un récit plus riche.

Du côté des protagonistes, l’histoire est centrée sur trois personnages de quatorze ans. Liam, Marine et son frère jumeau Kana. Ils sont plaisants, mais ils manquent de relief. Kana était le plus intéressant, dommage qu’il ne soit pas plus exploité. D’autre part, je regrette la fin un peu abrupte. J’aurais apprécié quelques chapitres de plus ou un second tome, car nous n’avons pas toutes les réponses à nos questions.

Pour conclure :

« Nightfall » est un livre jeunesse sympathique qui avait tous les ingrédients pour en faire un roman original et excellent, mais qui, malheureusement, a été bien trop survolé.

Bonne lecture !