La chronique du roman « Forces d’élite, Tome 4 : A vive allure » de Julie Ann Walker

61CQBIIeVaL

Vanessa Cordero a récemment intégré l’équipe des Black Knights en tant que spécialiste des communications. Très douée pour cerner ses interlocuteurs, elle sèche toutefois face à l’impassible Rock Babineaux. En revanche, elle est certaine d’une chose : ce dernier n’est ni un traître ni un meurtrier, bien que le gouvernement l’en accuse. Refusant que quiconque lui vienne en aide, Rock s’est d’ailleurs enfui en pleine jungle du Costa Rica… Enfin qu’importe, Vanessa est décidée à le tirer d’affaire. Or, une fois qu’elle aura retrouvé Rock, elle aussi sera traquée par les agents de la CIA en territoire hostile…

Il est sorti le 16 septembre 2015 aux Editions J’ai Lu.

Mon avis:

Rock Babineaux est accusé de trahison par le département de la Défense. Lorsque l’annonce tome chez les Black Knights, accompagnée de preuves accablantes, Rock s’enfuit. Six mois plus tard, Vanessa Cordero, la spécialiste des communications au sein des Black Knights, retrouve Rock dans la jungle du Costa Rica. La jeune femme veut le raisonner, l’équipe veut l’aider. C’est alors que leurs ennemis et le gouvernement les prennent en chasse.

J’avais eu du mal avec le premier tome, mais j’avais adoré les deux suivants. Avec ce quatrième opus, je peux de nouveau affirmer que j’adore cette saga ! Certes, au bout de quatre tomes, on commence à bien connaître l’univers de l’auteur, mais on ne s’ennuie jamais avec les Black Kinights ! L’auteur a réussi à me tenir en haleine une nouvelle fois, et ce jusqu’à la dernière page. Vanessa et Rock vivent une aventure mouvementée et pleine d’émotions, et on prend plaisir à les suivre au coeur de l’action. 

De plus, ce quatrième tome offre un tournant assez important et intéressant pour la vie de nos motards militaires surentraînés au coeur tendre.

Malgré son inexpérience sur le terrain, Vanessa est une jeune femme qui a du cran et qui ne se pose pas en princesse en détresse. Elle s’en sort vraiment bien, tout en restant crédible et ses blessures émotionnelles passées font d’elle une jeune femme attachante.

Rock est un homme avec du caractère, qui fissure un peu sa carapace aux cours des évènements du roman. Il se cache en lui un homme doux et d’une loyauté à toute épreuve. Les blessures émotionnelles de Rock font de lui un homme un peu torturé, mais on reste dans la bonne dose de drama, juste assez pour s’attacher encore plus au personnage. 

La relation des héros est intense et passionnée, même s’ils ont un côté assez « pudiques » devant les autres.

Les personnages secondaires sont tout aussi attachants. On retrouve avec plaisir les protagonistes des précédents tomes, tout en apprenant à connaître les autres.

En conclusion, « A vive allure » est un tome dans la lignée des précédents et nous offre un très bon moment de lecture. L’intrigue nous transporte du début à la fin, et ce à cent à l’heure. De plus, j’ai beaucoup aimé le couple mis en lumière. Vivement la suite !

Ecrit par Noémie

La chronique du roman « Slow Burn, saison 1 : Protége-moi » de Maya Banks

true blood addict

Quand Tori, la petite sœur de Caleb Devereaux, est enlevée, ce fils d’une famille puissante met tout en œuvre pour la retrouver, y compris utiliser les dons de Ramie St Claire. Ramie a le pouvoir de se connecter aux victimes et de les localiser. Malheureusement, à chaque fois, elle ressent la même douleur physique et mentale que les jeunes femmes et y laisse une part d’elle-même. Le séduisant Caleb veut réparer ce qu’il a fait subir à Ramie lorsqu’elle a sauvé sa sœur. Il va en avoir l’occasion lorsque Ramie fait appel à lui, désespérée…
Sa vie est devenue un enfer, elle est traquée par le psychopathe meurtrier qui a réussi à pénétrer son cerveau et la suit à la trace.
Caleb va tout faire pour protéger la jeune femme dont il est tombé amoureux. Parallèlement, Ramie a décidé de reprendre sa vie en main, de ne plus subir et d’aider la police à neutraliser l’homme dont le pouvoir sur elle la détruit petit à petit.
Mais rien ne se passe comme prévu, et l’amour qui unit Ramie et Caleb risque de les détruire à tout jamais…

Il est sorti le 25 août 2015 aux Editions Hugo & Roman.

Mon avis:

La sœur de Caleb Devereaux a été enlevée par un psychopathe. Appartenant à une famille riche et puissante, il fait tout pour rechercher Ramie St Claire. En effet, cette dernière est médium, elle a le pouvoir de se connecter aux victimes et de les localiser via un objet personnel.

Ramie refuse d’aider Caleb, mais il ne lui laisse pas le choix. Il lui met de force l’écharpe de sa sœur entre les mains. Dès lors, Caleb assiste, horrifié et impuissant, à la manifestation du don de Ramie. Rongé par la culpabilité, il se jure de la protéger de tout. Il a une dette envers elle. Mais la jeune femme en a décidé autrement et elle disparait dans la nature…

Un an plus tard, il reçoit un appel au secours de cette Ramie. Elle est en danger, pourchassée par un homme qui consacre tout son temps pour l’anéantir. Il y a un an, Caleb a détruit sa vie, aujourd’hui, il est son seul espoir de survivre… Caleb n’hésite pas une seconde. Commence alors, un jeu du chat et de la souris des plus mortels et insaisissables…

Le style de Maya Banks est toujours aussi agréable et entraînant. Malheureusement, même si l’intrigue est correctement menée et que j’ai aimé le suspense et le déroulement de certains évènements, cela a du mal à prendre son envol. Le scénario est long à démarrer et souffre de nombreuses répétitions fort inutiles. On a l’impression de faire du surplace. Quant à l’autre moitié, ça s’accélère un peu trop pour nous emmener vers un dénouement trop rapide et peu satisfaisant.

D’autre part, je n’ai pas non plus trouvé très crédible la naissance de la romance entre Caleb et Ramie, c’est trop soudain.

Quant aux protagonistes, ils restent stéréotypés. Nous avons le mâle alpha qui est prêt à tout pour protéger ceux qu’il aime, et une jeune femme brisée qui rêve d’être sauvée et de connaître une vie normale et l’amour. Toutefois, ils sont plaisants et intéressants. On a plaisir à les suivre dans leur aventure.

Pour conclure :

« Protége-moi » est un romantique/suspense convenable, même s’il n’est pas exempt de défauts. La saga à un bon potentiel qui mélange peur, amour et perception extrasensorielle.

Une histoire divertissante, je lirai la suite par curiosité.

« Sombre, divin et mortel, T3: Secret fatal » de Lisa Renee Jones

Captu1re

Julie Harrison a beau être une avocate de renom et une femme indépendante, elle n’arrive pas à oublier le beau militaire Luke Walker. A l’occasion d’un mariage, ils se retrouvent face à face. Lorsqu’elle lui parle d’un dossier inquiétant dont elle est chargée, il décide de la protéger des menaces qui pèsent sur elle…

Il sort le 18 novembre 2015 aux Editions J’ai lu.

« Black OPS, Tome 7 : Impétueuse » de Cindy Gerard

51RkSUAdCqL

L’agent spécial Joe Green veut traduire en justice celui qui a causé la mort de Bryan Tompkins. Il décide de s’éloigner de ses coéquipiers et de Stéphanie, la soeur de Bryan. Mais lorsqu’il est soupçonné de meurtre et emprisonné, elle se précipite à sa rescousse. Ensemble, ils devront faire éclater la vérité et retrouver le coupable.

Il sort le 21 octobre 2015 aux Editions J’ai Lu.

« Alpha Ops, T2 : Fouille au Corps » de Curtis Emmy

91+KVftcyOL._SL1500_

Trois mois après leur aventure torride lors d’un mariage, Harriet, archéologue, et Matt Stanning, héros de guerre, se retrouvent en Irak pour enquêter sur le crash d’un avion militaire. Mais lorsque Matt se rend compte que la blonde sexy dans son lit est la veuve de son frère d’armes mort au combat, ce qu’il ressent est loin d’être héroïque. D’autant plus qu’elle vient de déterrer les preuves d’une conspiration militaire. En continuant à creuser, ils risquent de mettre leur vie en danger. En s’arrêtant, il ne connaîtront jamais la vérité – non seulement sur le mystérieux accident d’avion, mais aussi sur eux-mêmes.

Il sort le 11 décembre 2015 aux Editions Milady.

« Alpha Ops, T1 : Sous l’Uniforme » de Curtis Emmy

910snbYoR7L._SL1500_

Beth doit la vie à James Walker. Lorsqu’elle a été touchée sur un champ de bataille en Afghanistan, c’est lui qui l’a portée, inconsciente, loin du danger. Neuf mois plus tard, quelques jours à peine avant de repartir au front, Beth rencontre son sauveur par hasard, et l’alchimie qui opérait entre eux se réveille aussitôt. Quand il l’invite à passer un week-end à faire de l’escalade avec lui, elle accepte. Sans savoir que cette invitation va la plonger au cœur de la famille Walker, dont la sœur aînée se marie, dont le père dirige la CIA – et qui reçoit des menaces de mort.

Il sort le 27 novembre 2015 aux Editions Milady. 

La chronique du roman « Le clan des Donovan, t2 : Les ombres du lac » de Nora Roberts

couv63150088

Sebastian Donovan n’a pas seulement le courage et la générosité de ses ancêtres irlandais, il en a aussi la beauté ténébreuse. Et c’est bien ce qui irrite Mel Sutherland. Comment faire confiance à cet homme artiste et intuitif, en qui elle ne voit qu’un charlatan, elle si rationnelle, si pragmatique ? Malgré ses réserves, elle accepte pourtant de collaborer avec lui, dans le seul but de retrouver le bébé de sa meilleure amie, qui vient d’être enlevé. Pour suivre la trace du petit David, tous deux vont se faire passer pour un couple de riches bourgeois et séjourner dans une luxueuse villa sur les rives du lac Tahoe. Mais, dans ce cadre enchanteur, Mel craint d’échouer dans sa mission, tant le séduisant Irlandais la trouble, éveillant en elle une foule de sentiments inconnus – mélange incontrôlable d’exaspération et d’attirance extrême…

Il est sorti le 1 février 2015 aux Editions Harlequin.

Mon avis:

Après Morgana, nous découvrons Sebastian Donovan, qui a le don de double vue. Ce dernier sort d’une affaire difficile sur laquelle il travaillait avec la police de Chicago. Il a pour le moment besoin de calme et de sérénité pour oublier les horreurs qu’il a vues.

Mais, le destin en a décidé autrement. Une femme, Rose, lui demande son aide pour retrouver son bébé disparu depuis deux mois.

Cette dernière se fait accompagner par son amie, Mel Sutherland, qui fuit l’irrationnel sous toutes ses formes. Elle est également détective privée et travaille sur l’affaire de la disparition du fils de Rose.

Mel à beaucoup de mal à accepter que son amie aille voir cet imposteur. Mais pour le bien de son amie, elle accepte de faire équipe avec Sebastian. Et bien qu’il l’exaspère, il va la troubler de bien des manières…

J’ai beaucoup aimé cette histoire. C’est dynamique, bien écrit et attrayant. En ce qui concerne le scénario, il souffre de quelques facilités, mais c’est bien mené. De ce fait, cela passe tout seul. Il y a un bon équilibre entre investigation et romance, de sorte qu’aucune ne prend le pas sur l’autre.

Pour ce qui est des protagonistes, ils sont très plaisants et convenablement développés. J’ai adoré percer le mystère de Sebastian Donovan. Quant à Mel, c’est un personnage comme je les aime. Elle est coriace, pleine de vie, mais elle cache une certaine vulnérabilité. Leur duo fonctionne à merveille, c’est explosif et sensuel.

Pour conclure :

« Les ombres du lac » est un romantic/suspense très agréable et divertissant. J’ai trouvé ce tome bien meilleur que le premier. C’est plus rythmé et les personnages sont plus fun et attachants.

Je lirais avec plaisir la suite !

La chronique du roman « Péril Mortel » de Burton Mary

81tEKPsXUiL

Savannah Dunbar a accepté de porter un enfant pour sa sœur Kristina et son beau-frère Hale. Mais les deux sœurs sont liées à une communauté nommée le Chant des Sirènes, qui rassemble des femmes ayant des capacités surnaturelles. C’est alors qu un double meurtre frappe cette communauté, et les secrets terribles du Chant des Sirènes vont devoir être dévoilés… pendant que Savannah commence à éprouver pour le mari de sa sœur un peu plus que de l’amitié.

Il est sorti le 27 juin 2015 aux Editions Milady, 7.90€.

Mon avis:

Tec Bragg, Texas ranger, est appelé sur une scène de crime bien étrange. Un homme a été retrouvé pendu à un arbre, mais plusieurs détails montrent qu’il ne s’est pas suicidé. Les indices de Bragg vont le mener à rencontrer Greer Templeton, une jeune femme qui a connu la victime il y a un peu plus d’une dizaine d’années. Quelques jours plus tard, une autre victime est retrouvée. Quel lien unit ces personnes ? Greer est-elle en danger ou a-t-elle quelque chose à se reprocher ?

« Péril mortel » est un thriller/policier prenant, qui met davantage l’accent sur l’enquête, plutôt que sur la romance. Je dirais même que l’intrigue prend l’ascendant, au point que la romance se fait vraiment très discrète et elle n’intervient que tardivement. Ce n’est pas un défaut, bien au contraire. L’auteur nous propose ainsi une intrigue bien ficelée et maîtrisée, dont le puzzle se forme sous nos yeux au fil des pages.

Greer est une jeune femme touchante au passé tumultueux. Elle ne parvient pas à se pardonner pour certains actes passés, et s’est ainsi renfermée dans sa coquille. Greer s’est forgé une carapace de femme dure et autoritaire. Quant à Bragg, c’est un homme protecteur et assez touchant dans sa relation avec son neveu Mitch. J’aurais aimé un peu plus d’interactions avec lui, un peu plus de dialogues. Ils forment un duo intéressant et on prend plaisir à les voir se tourner autour.

Au final, « Péril mortel » est un roman à l’intrigue assez sombre. La discrète romance apporte une petite touche de fraîcheur au récit. La plume de l’auteure est addictive, c’est fluide et j’étais contente de la retrouver (j’ai lu auparavant « Sans issue », que je vous conseille également).

Ecrit par Noémie

La chronique du roman « Sombre, divin et mortel, Tome 2 : Indécent secret » de Lisa Renée Jones

61EL+8X8PaL

Lauren, fille du sénateur Reynolds et membre du bureau du procureur, est habituée à gérer des affaires délicates. Toutefois, depuis plusieurs semaines, elle sent comme une menace qui pèse sur elle, une soudaine tension qui l’entoure. D’ailleurs, ces appels anonymes qu’elle reçoit, qui lui laissent percevoir pour seuls sons les tic-tac d’une horloge, ne sont pas pour la rassurer. Mais sa récente rencontre avec le séduisant Royce Walker tombe à pic. Ancien agent du FBI et désormais directeur d’une société de sécurité en partenariat avec ses frères, Royce pourrait bien incarner le rôle du protecteur idéal…

Il est sorti le 17 juin 2015 aux Editions J’ai Lu, 7.95€.

Mon avis:

Lauren Reynolds est la fille du sénateur et l’assistante du procureur. En ce moment, elle est en plein procès délicat et médiatisé, avec à la clé la peine de mort.
Depuis quelques temps déjà, elle se sent observée, et reçoit des appels téléphoniques anonymes. Toutefois, elle est bien décidée à ne pas se laisser intimider.
Lors d’une soirée pour l’anniversaire de son père, elle décide de tout laisser de côté et de s’offrir une nuit de plaisir avec le très séduisant Royce Walker.
Royce est un ex-agent du FBI reconverti dans la sécurité. Il a ouvert une agence avec ses deux frères Luke et Blake.
Très vite, Royce découvre que Lauren est réellement en danger, et est bien décidé à la protéger…

Le style de Lisa Renee Jones est très agréable et addictif. Le rythme est rapide et tout se passe sans accrocs.
Pour ce qui est du scénario, il est fluide et relativement bien tissé. Tout au long du roman, on se pose des questions. Qui en veut réellement à la vie de Lauren ? L’auteur nous offre de nombreux suspects, mais on découvre qui il est vraiment seulement à la fin.

Toutefois, j’ai trouvé le dénouement trop précipité et abrupt. Certains passages auraient mérité que Lisa Renee Jones s’y attarde un peu plus. Quant à la romance, elle est instantanée et évolue très vite, voir trop vite pour être crédible. Cela étant dit, elle est tout de même très agréable à suivre.

Autrement, l’investigation et la romance sont bien dosées sans qu’un aspect prenne le pas sur l’autre. C’est un mélange harmonieux.

En ce qui concerne les protagonistes, ils sont sympathiques même si peu développés. Royce est le mâle alpha typique, autoritaire, protecteur, mais qui peut se montrer très tendre. Quant à Lauren, elle est intelligente et coriace, même face au danger. Leur duo est très agréable, j’ai aimé leur alchimie, leur badinage et leur engagement l’un envers l’autre.

J’ai beaucoup aimé également les frères de Royce et Julie la meilleure amie de Lauren. Ils apportent quelque chose de plus au récit.

Pour conclure :

Lisa Renee Jones a su écrire une histoire d’amour passionnée, attractive avec du danger et de l’action. « Indécent secret » est un romantic/suspense très plaisant, ça se lit vite et cela vous fera passer un agréable moment de lecture.

J’ai hâte de lire le prochain tome qui se concentrera sur Julie et Luke.

À savoir que « Secrets dévoilés » est en réalité un tome 0,5 et qu’« Indécent secret » est le premier opus qui lance réellement la saga des frères Walker. Donc vous pouvez sans aucun souci commencer la série par ce livre

Bonne lecture !

La chronique du roman « Forces d’élite, Tome 3 : En pleine course » de Julie Ann Walker

71POJLVeFfL

Michelle n’a jamais pu oublier Jake Sommers, celui qui, quatre ans plus tôt, les a lâchement quittés, elle et son petit garçon. Aussi, quand elle se retrouve de nouveau face à lui, ses sentiments enfouis s’éveillent. Revoir Jake, Michelle s’en serait bien passée. Ah ! si seulement son frère Frank n’avait pas insisté pour qu’elle s’installe au siège de Black Knights Inc., la société qu’il a créée… Or, si la jeune femme est loin de porter Jake dans son coeur, il lui faudra ravaler sa rancune et lui confier sa vie. Car depuis que Frank s’est mis à dos un réseau de criminels, elle court un grand danger, que seul Jake pourra écarter…

Il sort 15 avril 2015 aux Editions J’ai Lu, 7.95€

Mon avis :

Après quatre ans de missions militaires loin des siens, Jake Summers est de retour aux États Unis. Ce dernier avait quitté le pays suite à la mort de son meilleur ami pendant une mission périlleuse en Afghanistan. Jake est accueillis à bras ouverts chez les Black Knights, à Chicago. Notre héros s’est mis en tête de reconquérir Michelle, la soeur de Frank (le Boss des Black Knights), une femme qu’il a laissée derrière lui il y a quatre ans. Malheureusement, un mafieux de Las Vegas a mis à prix la tête de tous les membres de Black Knights Inc, et Michelle se retrouve à son tour en danger.

J’avais eu du mal avec le premier tome, mais j’avais adoré le second. Avec ce troisième opus, je peux dire que j’adore cette saga, même si au bout de trois tomes, on commence à bien connaître l’univers de l’auteur. On ne s’ennuie pas avec les Black Kinights, ces motards militaires tout en muscles mais au coeur tendre L’auteur a réussi à me tenir en haleine une nouvelle fois, et ce jusqu’à la dernière page. Certes, le happy-end est là, on s’en doute dès le départ, mais on prend plaisir à suivre les aventures mouvementées de nos héros.

Jake est un homme hanté par ses démons personnels et par la hargne qu’il a accumulée au fil de ses années en service. Toutefois, il désire devenir un homme meilleur, surtout pour Michelle. Jake est un homme touchant, attachant, et en plus il est décrit comme ressemblant à l’acteur Josh Holloway, ce qui ne gâche rien, lol.
Michelle est une femme douce et gentille, avec des blessures émotionnelles profondes. Cependant, elle possède en elle une grande force et pas mal de courage. Michelle pense avant tout au bonheur de son fils Franklin, âgé de trois ans.

Les personnages secondaires sont tout aussi attachants. On retrouve avec plaisir les protagonistes des précédents tomes, tout en apprenant à connaître les autres. D’ailleurs, certains sont assez drôles et j’ai hâte de les découvrir dans les prochains tomes de la saga.

Pour conclure, « En pleine course » est un troisième tome dans la lignée du précédent opus. L’intrigue est intéressante et le duo de personnages est attachant. J’ai lu le livre pratiquement en une seule soirée, tellement j’étais prise par l’histoire. Vivement la suite !

Ecrit par Noémie