La chronique du roman « Beartooth Mountain, t3: Le piège de la montagne » de B.J Daniels

couv33682621

En haute montagne, au milieu d’une violente tempête de neige, le piège se referme… Morte de peur, Maddie Conner ne peut s’empêcher de se presser contre le shérif adjoint Bentley Jamison pour qu’il la protège de ses bras puissants. Et dire qu’à peine quelques heures plus tôt elle était furieuse à l’idée que ce New-Yorkais pur jus, fraîchement débarqué à Beartooth pour diriger le poste de police, ait insisté pour l’accompagner à la recherche de son berger disparu ! Désormais, pourtant, tout a changé. Car un tueur s’est lancé à leurs trousses, visiblement déterminé à ne pas les laisser regagner la vallée vivants… Maddie n’a aucune idée des raisons qui poussent ce malade à les traquer, mais ce qu’elle sait, c’est que, dans son malheur, elle a la chance d’être partie avec la bonne personne.  Car Bentley lui a promis qu’il était prêt à sacrifier sa propre vie pour la tirer de cette situation apparemment sans issue…

Il est sorti le 1 juillet 2015 aux Editions Harlequin.

Mon avis:

L’histoire se situe à Beartouth, dans les montagnes du Montana. Le Shérif adjoint Bentley Jamison est appelé au ranch de Maddie : l’un de ses deux bergers est absent et l’autre est traumatisé, couvert de sang.

Pour savoir ce qu’il s’est réellement passé, Bentley et Maddie n’ont pas d’autre choix que d’aller au campement d’estive afin de découvrir le fin mot de l’histoire. Plus ils avancent dans les montagnes plus cela va devenir dangereux et pas seulement à cause de la violente tempête de neige qui arrive…

Le style de B.J Daniels est agréable avec un rythme rapide. Pour ce qui est de l’intrigue, même si la principale se concentre sur Bentley et Maddie, deux autres trames font leur apparition. Tous les scénarios sont bien menés, même si cela demeure peu original. Ils vont converger à un moment donné. L’auteur insuffle assez de mystère, de suspense et de romance pour maintenir l’intérêt du lecteur.

En ce qui concerne les protagonistes, ils sont plaisants et bien dépeints. Maddie, cette femme coriace blessée par la vie, est touchante. J’ai beaucoup aimé l’évolution de sa relation avec Bentley, est douce et respectueuse. Quant à la galerie de caractères secondaire, ils sont riches. Ils ont un rôle important et ils apportent de la consistance au récit.

Pour conclure :

« Le piège en haute montagne » est un romantique suspense plaisant, bien que pas inoubliable. C’est divertissant et il vous fera passer un agréable moment de lecture.  

Publicités

La chronique du roman « Sombre, divin et mortel, Tome 3 : Secret fatal » de Lisa Renée Jones

Captu1re

Avocate de renom, Julie Harrison se considère comme Lille femme forte et indépendante. Si elle n’a pas besoin d’homme dans sa vie, elle n’arrive pourtant pas à tirer un trait sur l’ex-SEAL, Luke Walker. Décidée à l’oublier, Julie l’est à cent pour cent, mais quand elle se retrouve face à lui lors du mariage de sa meilleure amie, ses bonnes résolutions s’envolent. L’attirance entre eux est intense, et Luke semble quant à lui déterminé à la faire succomber. Or, quand Julie évoque l’affaire épineuse sur laquelle elle travaille, qui prend une tournure des plus inquiétantes, Luke réprime son désir pour elle et s’engage à la protéger du danger qui la menace.

Il est sorti le 5 novembre 2015 aux Editions J’ai Lu.

Mon avis:

J’avais adoré « Secrets dévoilés », mais face aux mauvaises critiques sur le tome 2 « Indécent secret » j’ai préféré m’abstenir de le lire. Je suis donc passée directement du premier tome au troisième, et cela ne m’a pas du tout gênée pour la compréhension de l’histoire.

Julie, avocate spécialisée dans les divorces, travaille sur une affaire épineuse. Lorsqu’elle croise Luke par hasard à l’aéroport de Chicago, il se rend bien compte que quelque chose la tracasse. Il y a quelques années, ils ont eu une relation brève mais passionnée. Luke décide de mettre ses sentiments de côté pour venir en aide à Julie et la protéger.

L’intrigue de « Secret fatal » est plutôt prenante même si dans l’ensemble je n’ai pas ressenti de véritable danger ni de véritable « urgence ». L’enquête suit son court tranquillement, tout en mettant en scène la relation compliquée qui unit Luke et Julie.

Quelque part, le métier de Julie a un peu terni sa vision de l’amour. Elle est bien consciente du fait qu’elle n’a pas oublié Luke, mais elle n’est pas décidée à se laisser aller avec ses sentiments. Peu à peu, Julie est devenue une personne un peu indifférente aux autres, assez renfermée. Mais c’est sans compter sur Luke qui est prêt à tout pour la conquérir. Luke est un ancien SEAL et il dirige Walker Security avec ses deux frères. C’est un protecteur dans l’âme, un homme très gentil.

En conclusion, « Secret fatal » a plutôt été une agréable lecture, même si c’est un roman sans grande surprises. C’est une histoire simple, sexy et qui fait du bien au moral. Et après tout, c’est tout ce que l’on demande non ? 😉

Ecrit par Noémie

La chronique du roman « Slow burn, saison 2: Sous ta protection » de Maya Banks

41HgPW3IgcL

Arial connaît les règles qui lui permettront d’être protégée. Elle les suit à la lettre depuis son enfance: ne rien dire, ne rien montrer. Mais quand elle est attaquée, morte de peur, Ari n’a d’autres choix que d’utiliser ses pouvoirs. Maintenant que ces aptitudes ont été révélées, une menace terrible plane sur elle. Sa vie entière est chamboulée, son monde s’écroule. De nombreuses questions se posent au sujet de ses parents et de la cage dorée dans laquelle ils l’ont élevée. Elle doit trouver de l’aide pour affronter tout cela
.
En tant que chef de la sécurité de l’entreprise familiale, Beau Devereaux est habitué aux situations étranges et dangereuses. Quand il reçoit cette nouvelle cliente, une jeune femme d’une beauté extraordinaire et dotée d’un don exceptionnel, il est pas préparé à ce qu’il va ressentir. Ce qui a commencé comme un boulot ordinaire va venir très personnel et Beau va vite comprendre qu’il fera tout pour protéger Arial.

Il est sorti le 1 octobre 2015 aux Editions Hugo & Roman.

Mon avis:

Sur ce second tome, on se concentre sur Beau Deveraux et Arial Rochester.

Cette dernière a un don, elle a toujours suivi scrupuleusement les règles de ses parents qui lui permettent d’être protégée, c’est à dire ne jamais s’en servir. Malheureusement, à vingt-quatre ans, Arial se fait attaquer et se voit contrainte d’utiliser ses aptitudes en plein jour et devant des témoins.

Dès lors, cela va attirer l’attention d’une organisation secrète qui est prête à tout pour récupérer Arial et à tuer tous ceux qui se trouvent en travers de leur chemin… Arial a besoin d’aide et Beau est le seul homme qui peut l’aider.

Cet opus est bien meilleur que le premier, le rythme est rapide avec une écriture toujours aussi entraînante. Pour ce qui est de l’intrigue policière, elle est bien menée, bien qu’un peu tirée par les cheveux par moments et certains passages sont un peu redondants. Toutefois, c’est plaisant à suivre, il y a de nombreux rebondissements et de l’action.

En ce qui concerne la romance, j’y trouve le même défaut que dans « Protège-moi » : c’est trop abrupt pour être crédible, même si le couple Arail/Beau m’a plus touchée. Il y a un bon équilibre entre la l’enquête et la romance. Les scènes osées sont présentes, mais bien dosées.

Du côté des protagonistes, ils sont attachants. Beau est assez stéréotypé. C’est un mâle rugueux, grincheux et arrogant. Arial est tendre, crédule et elle cache une grande force intérieur. C’est son personnage qui évolue le plus, même un peu trop pour être plausible, à la fin on a carrément une héroïne digne des Marvel…

Pour conclure :

« Sous ta protection » est un bon romantique/suspense bien que cela soit un peu abracadabrant. C’est divertissant avec des personnages plaisants. C’est une saga qui s’améliore,  à voir ce que cela donnera dans « Enfin réunis ».

À noter que la série contient 6 tomes. 

La chronique du roman « Forces d’élite, Tome 4 : A vive allure » de Julie Ann Walker

61CQBIIeVaL

Vanessa Cordero a récemment intégré l’équipe des Black Knights en tant que spécialiste des communications. Très douée pour cerner ses interlocuteurs, elle sèche toutefois face à l’impassible Rock Babineaux. En revanche, elle est certaine d’une chose : ce dernier n’est ni un traître ni un meurtrier, bien que le gouvernement l’en accuse. Refusant que quiconque lui vienne en aide, Rock s’est d’ailleurs enfui en pleine jungle du Costa Rica… Enfin qu’importe, Vanessa est décidée à le tirer d’affaire. Or, une fois qu’elle aura retrouvé Rock, elle aussi sera traquée par les agents de la CIA en territoire hostile…

Il est sorti le 16 septembre 2015 aux Editions J’ai Lu.

Mon avis:

Rock Babineaux est accusé de trahison par le département de la Défense. Lorsque l’annonce tome chez les Black Knights, accompagnée de preuves accablantes, Rock s’enfuit. Six mois plus tard, Vanessa Cordero, la spécialiste des communications au sein des Black Knights, retrouve Rock dans la jungle du Costa Rica. La jeune femme veut le raisonner, l’équipe veut l’aider. C’est alors que leurs ennemis et le gouvernement les prennent en chasse.

J’avais eu du mal avec le premier tome, mais j’avais adoré les deux suivants. Avec ce quatrième opus, je peux de nouveau affirmer que j’adore cette saga ! Certes, au bout de quatre tomes, on commence à bien connaître l’univers de l’auteur, mais on ne s’ennuie jamais avec les Black Kinights ! L’auteur a réussi à me tenir en haleine une nouvelle fois, et ce jusqu’à la dernière page. Vanessa et Rock vivent une aventure mouvementée et pleine d’émotions, et on prend plaisir à les suivre au coeur de l’action. 

De plus, ce quatrième tome offre un tournant assez important et intéressant pour la vie de nos motards militaires surentraînés au coeur tendre.

Malgré son inexpérience sur le terrain, Vanessa est une jeune femme qui a du cran et qui ne se pose pas en princesse en détresse. Elle s’en sort vraiment bien, tout en restant crédible et ses blessures émotionnelles passées font d’elle une jeune femme attachante.

Rock est un homme avec du caractère, qui fissure un peu sa carapace aux cours des évènements du roman. Il se cache en lui un homme doux et d’une loyauté à toute épreuve. Les blessures émotionnelles de Rock font de lui un homme un peu torturé, mais on reste dans la bonne dose de drama, juste assez pour s’attacher encore plus au personnage. 

La relation des héros est intense et passionnée, même s’ils ont un côté assez « pudiques » devant les autres.

Les personnages secondaires sont tout aussi attachants. On retrouve avec plaisir les protagonistes des précédents tomes, tout en apprenant à connaître les autres.

En conclusion, « A vive allure » est un tome dans la lignée des précédents et nous offre un très bon moment de lecture. L’intrigue nous transporte du début à la fin, et ce à cent à l’heure. De plus, j’ai beaucoup aimé le couple mis en lumière. Vivement la suite !

Ecrit par Noémie

La chronique du roman « Slow Burn, saison 1 : Protége-moi » de Maya Banks

true blood addict

Quand Tori, la petite sœur de Caleb Devereaux, est enlevée, ce fils d’une famille puissante met tout en œuvre pour la retrouver, y compris utiliser les dons de Ramie St Claire. Ramie a le pouvoir de se connecter aux victimes et de les localiser. Malheureusement, à chaque fois, elle ressent la même douleur physique et mentale que les jeunes femmes et y laisse une part d’elle-même. Le séduisant Caleb veut réparer ce qu’il a fait subir à Ramie lorsqu’elle a sauvé sa sœur. Il va en avoir l’occasion lorsque Ramie fait appel à lui, désespérée…
Sa vie est devenue un enfer, elle est traquée par le psychopathe meurtrier qui a réussi à pénétrer son cerveau et la suit à la trace.
Caleb va tout faire pour protéger la jeune femme dont il est tombé amoureux. Parallèlement, Ramie a décidé de reprendre sa vie en main, de ne plus subir et d’aider la police à neutraliser l’homme dont le pouvoir sur elle la détruit petit à petit.
Mais rien ne se passe comme prévu, et l’amour qui unit Ramie et Caleb risque de les détruire à tout jamais…

Il est sorti le 25 août 2015 aux Editions Hugo & Roman.

Mon avis:

La sœur de Caleb Devereaux a été enlevée par un psychopathe. Appartenant à une famille riche et puissante, il fait tout pour rechercher Ramie St Claire. En effet, cette dernière est médium, elle a le pouvoir de se connecter aux victimes et de les localiser via un objet personnel.

Ramie refuse d’aider Caleb, mais il ne lui laisse pas le choix. Il lui met de force l’écharpe de sa sœur entre les mains. Dès lors, Caleb assiste, horrifié et impuissant, à la manifestation du don de Ramie. Rongé par la culpabilité, il se jure de la protéger de tout. Il a une dette envers elle. Mais la jeune femme en a décidé autrement et elle disparait dans la nature…

Un an plus tard, il reçoit un appel au secours de cette Ramie. Elle est en danger, pourchassée par un homme qui consacre tout son temps pour l’anéantir. Il y a un an, Caleb a détruit sa vie, aujourd’hui, il est son seul espoir de survivre… Caleb n’hésite pas une seconde. Commence alors, un jeu du chat et de la souris des plus mortels et insaisissables…

Le style de Maya Banks est toujours aussi agréable et entraînant. Malheureusement, même si l’intrigue est correctement menée et que j’ai aimé le suspense et le déroulement de certains évènements, cela a du mal à prendre son envol. Le scénario est long à démarrer et souffre de nombreuses répétitions fort inutiles. On a l’impression de faire du surplace. Quant à l’autre moitié, ça s’accélère un peu trop pour nous emmener vers un dénouement trop rapide et peu satisfaisant.

D’autre part, je n’ai pas non plus trouvé très crédible la naissance de la romance entre Caleb et Ramie, c’est trop soudain.

Quant aux protagonistes, ils restent stéréotypés. Nous avons le mâle alpha qui est prêt à tout pour protéger ceux qu’il aime, et une jeune femme brisée qui rêve d’être sauvée et de connaître une vie normale et l’amour. Toutefois, ils sont plaisants et intéressants. On a plaisir à les suivre dans leur aventure.

Pour conclure :

« Protége-moi » est un romantique/suspense convenable, même s’il n’est pas exempt de défauts. La saga à un bon potentiel qui mélange peur, amour et perception extrasensorielle.

Une histoire divertissante, je lirai la suite par curiosité.

« Sombre, divin et mortel, T3: Secret fatal » de Lisa Renee Jones

Captu1re

Julie Harrison a beau être une avocate de renom et une femme indépendante, elle n’arrive pas à oublier le beau militaire Luke Walker. A l’occasion d’un mariage, ils se retrouvent face à face. Lorsqu’elle lui parle d’un dossier inquiétant dont elle est chargée, il décide de la protéger des menaces qui pèsent sur elle…

Il sort le 18 novembre 2015 aux Editions J’ai lu.

« Black OPS, Tome 7 : Impétueuse » de Cindy Gerard

51RkSUAdCqL

L’agent spécial Joe Green veut traduire en justice celui qui a causé la mort de Bryan Tompkins. Il décide de s’éloigner de ses coéquipiers et de Stéphanie, la soeur de Bryan. Mais lorsqu’il est soupçonné de meurtre et emprisonné, elle se précipite à sa rescousse. Ensemble, ils devront faire éclater la vérité et retrouver le coupable.

Il sort le 21 octobre 2015 aux Editions J’ai Lu.